Pour une connexion sécurisée, cliquez ici. Si vous vous demandez toujours pourquoi le protocole HTTPS est si important, cliquez ici.

RÉGIONS:

14 mai 2002

Vol. 11 - 2002 No. 19 (14 mai 2002)


AJOUTE DES NOMS À SON MÉMORIAL DES JOURNALISTES

Tout en rappelant que “rapporter la nouvelle peut être difficile et dangereux, voire mortel”, le groupe Freedom Forum a ajouté les noms de 51 journalistes qui ont perdu la vie l’an dernier à son Mémorial des Journalistes, à Arlington, en Virginie (USA). À l’occasion de la Journée mondiale de la liberté de la presse, le 3 mai, le groupe a organisé une cérémonie au Freedom Park pour commémorer les 51 décès, le nombre le plus recensé par Freedom Forum depuis 1995. Participaient à la cérémonie des parents, des amis et des collègues des journalistes.

HONORE DES JOURNALISTES COURAGEUSES

La Fondation internationale des femmes œuvrant dans les médias (International Women’s Media Foundation, IWMF) annonce qu’elle rendra hommage à trois journalistes du Canada, de Russie et du Zimbabwe qui ont fait preuve “de courage et de bravoure exceptionnels face à de graves dangers”. Les journalistes recevront les prix 2002 “Courage en journalisme” lors de cérémonies à New York et Los Angeles, en octobre.

LA SIP SALUE LA NOUVELLE LOI D?ACCÈS À L?INFORMATION

Le gouvernement mexicain vient d’adopter la toute première loi de son histoire sur l’accès à l’information, ce qui lui a valu les éloges de la Société interaméricaine de la presse (SIP) et du Rapporteur spécial de l’Organisation des États américains sur la liberté d’expression. Adoptée par le Congrès mexican le 30 avril, la Loi sur la transparence et l’accès du public à l’information constitue un pas dans la bonne direction, dit la SIP, quoique “il reste encore beaucoup à faire” pour que “tous les citoyens mexicains aient accès aux renseignements lorsqu’ils les demandent”.

PUBLIE UNE ?LISTE DE SURVEILLANCE? ET DÉCERNE UNE RÉCOMPENSE

Le Zimbabwe et le Venezuela figurent au nombre des pays que l’Institut international de la presse (IIP) a décidé de maintenir sur sa liste de surveillance des pays où les restrictions à la liberté de la presse semblent s’alourdir. Lors de sa 51e assemblée générale, à Ljubljana, en Slovénie, le 9 mai dernier, le conseil d’administration de l’IIP s’est dit “profondément troublé” par les agressions incessantes du gouvernement du Zimbabwe et du parti Zanu-PF contre les journalistes indépendants. Du Venezuela, l’IIP a déclaré qu’il semblait régner chez les journalistes un climat d’intimidation depuis le retour du président Hugo Chávez après une tentative avortée de coup d’État.

DE DÉFENSE DE LA LIBERTÉ DE LA PRESSE

L’Association mondiale des journaux (AMJ), Human Rights Watch (HRW) et l’Institut international de la presse (IIP) participent à la mise sur pied d’un nouveau groupe de défense de la liberté de la presse en vue de défendre la liberté d’expression et de promouvoir une presse indépendante et les principes démocratiques.

UN JOURNALISTE EST ASSASSINÉ

Le journaliste philippin Edgar Damalerio a été abattu le 13 mai par deux inconnus à motocyclette alors qu’il rentrait chez lui en voiture. Il est le deuxième journaliste assassiné dans le sud des Philippines depuis janvier, indique Reporters sans frontières (RSF).

LES GOUVERNEMENTS PROMULGUENT DES LOIS RÉPRESSIVES SUR LES MÉDIAS

Les gouvernements du Kenya et de la Gambie se sont attiré les critiques des groupes de défense de la liberté d’expression la semaine dernière, après l’adoption de lois sur les médias qui imposent aux journaux “des droits de publication exorbitants” dans un cas, et confèrent au gouvernement, dans l’autre cas, le droit d’imposer un permis aux journalistes et de forcer les reporters à divulguer leurs sources confidentielles.

LES GROUPES INTERNATIONAUX SONT INVITÉS À PRENDRE LA DÉFENSE D?UN JOURNALISTE

En Ouzbékistan, où le gouvernement du président Islam Karimov réprime brutalement la liberté d’expression, les journalistes ont besoin d’un appui plus soutenu de la part des organisations internationales, déclare le Syndicat des journalistes (JuHI) d’Azerbaïdjan. Le président du JuHI, Azer Hasret, a publié il y a peu de temps un rapport sur la situation de la liberté de la presse en Ouzbékistan, après qu’une mission d’enquête eut effectué en avril un séjour d’une semaine dans le pays.
| Népal

2001, ?ANNÉE TRAGIQUE? POUR LA LIBERTÉ DE LA PRESSE, DIT LE CEHURDES

L’année 2001 passera à l’histoire comme l’une des pires années pour la liberté de la presse dans l’histoire récente du Népal, dit le Centre d’études sur les droits de la personne et la démocratie (CEHURDES). Tandis que l’état d’urgence est proclamé dans le pays, des centaines de journalistes sont détenus, certains auraient été torturés, et l’armée est engagée dans une guerre contre les rebelles maoïstes. D’ailleurs, plus d’une vingtaine de journalistes sont toujours détenus sans accusations.


Replacer dans leur contexte les questions de libre expression.

Inscrivez-vous et recevez IFEX En Contexte.

Dernier Tweet :

#AmpatuanMassacre: 58 personas asesinadas, 0 convicciones. Tuitea por justicia ahora: http://t.co/HcdkriPhzX