14 septembre 2007

Vol. 16 - 2007 No. 37 (11 septembre)


International

LE MISA REND HOMMAGE AUX JOURNALISTES D'ENQUÊTE EXCEPTIONNELS

L'Institut des médias d'Afrique australe (Media Institute of Southern Africa, MISA) vient d'annoncer les lauréats des prix John Manyarara du journalisme d'enquête : un reportage sur la facilité avec laquelle il est possible d'acheter des armes illégales en Afrique du Sud, et un document dévoilant la vente d'aliments à des prisonniers au Malawi.

International

ON SOLLICITE DES MISES EN NOMINATION POUR LE MEILLEUR BLOGUE DE DÉFENSE DE LA LIBRE EXPRESSION

C'est parti! Dans le cadre du concours en vue de la remise des Prix des meilleurs blogues (Best of the Blogs, BOB), Reporters sans frontières (RSF), conjointement avec le groupe de médias allemand Deutsche Welle, invite les usagers de l'Internet à présenter des exemples remarquables de blogues à travers le monde qui défendent la libre expression.

Colombie

DES ATELIERS DE FLIPYS S'INTÉRESSENT À L'ACCÈS À L'INFORMATION ET AU JOURNALISME D'ENQUÊTE EN COLOMBIE

Alliance FLIPYS, nouveau partenariat entre la Fondation pour la liberté de la presse (Fundacíon para la Libertad de Prensa, FLIP) et l'Institut pour la presse et la société (Instituto Prensa y Sociedad, IPYS), organise en Colombie une série d'ateliers pour journalistes sur le journalisme d'enquête et l'accès à l'information, avec un accent particulier sur la façon de dénicher des informations sur les paramilitaires « démobilisés ».

Singapour

AGISSEZ ! PRESSEZ SINGAPOUR DE LIBÉRER LE MILITANT DES DROITS DE LA PERSONNE CHEE SOON JUAN

Le défenseur des droits de la personne et militant de la démocratie Chee Soon Juan a été condamné à trois semaines de prison à Singapour pour avoir refusé de payer une amende qui lui a été infligée pour avoir tenté de quitter le pays sans autorisation et en situation de faillite. Amnistie Internationale Canada a organisé un appel à sa libération.

Iran

UNE JOURNALISTE ET UNE UNIVERSITAIRE IRANO-AMÉRICAINES SONT AUTORISÉES À QUITTER LE PAYS

Une communicatrice américano-iranienne interdite de quitter l'Iran pendant les sept derniers mois a reçu l'autorisation de quitter le pays, un jour après qu'une autre femme ayant la double citoyenneté eut quitté Téhéran après avoir été libérée sous caution en août.

Égypte

UN RÉDACTEUR EN CHEF ACCUSÉ DE RÉPANDRE DES RUMEURS SUR LA SANTÉ DU PRÉSIDENT

Un rédacteur en chef égyptien qui avait fait état de rumeurs selon lesquelles la santé du président Hosni Moubarak se serait détériorée risque quatre ans de prison, rapportent le Réseau arabe d'information sur les droits de la personne (HRinfo), Reporters sans frontières (RSF) et le Comité pour la protection des journalistes (CPJ).

Syrie

VINGT-CINQ GROUPES EXIGENT LA LIBÉRATION DES PRISONNIERS D'OPINION

La liberté de la presse en Syrie vient de subir un recul pénible avec l'incarcération récente de dissidents. Sous la direction de l'Organisation égyptienne de défense des droits de la personne (EOHR), 23 groupes membres de l'IFEX et deux autres ONG exigent du président syrien Bashar al-Assad la libération de tous les « prisonniers d'opinion » détenus dans le pays.

Mexique

MEMBRES ET PARTENAIRES DE L'IFEX ACCENTUENT LEUR CAMPAGNE EN FAVEUR DE LA LIBERTÉ DE LA PRESSE

Au Mexique, après l'Iraq le pays le plus dangereux du monde pour les journalistes, les défenseurs de la liberté de la presse et les journalistes se joignent pour combattre les violations et les restrictions de la libre expression dans le pays.

Colombie

LE MEURTRE D'UN REPORTER NÉCESSITE UNE ENQUÊTE APPROPRIÉE, DISENT DES MEMBRES DE L'IFEX

La police a conclu un peu trop hâtivement qu'un journaliste colombien trouvé mort la semaine dernière criblé de coups de couteau avait été tué à cause de son travail, disent la Fondation pour la liberté de la presse (Fundacíon para la Libertad de Prensa, FLIP), l'Institut pour la presse et la société (Instituto de Prensa y Sociedad, IPYS), la Société interaméricaine de la presse (SIP) et d'autres groupes de défense des droits.

Guinée-Bissau

LES AUTORITÉS HARCÈLENT LA PRESSE À CAUSE DE REPORTAGES SUR LE TRAFIC DE DROGUE

La Fondation pour les médias en Afrique de l'Ouest (Media Foundation for West Africa, MFWA), la Fédération internationale des journalistes (FIJ) et Amnistie Internationale en appellent au président de la Guinée-Bissau, Joao Bernardo Vieira, pour qu'il mette fin au harcèlement des autorités contre les journalistes qui couvrent le trafic de drogue dans ce pays d'Afrique de l'Ouest.