11 novembre 2009

Communiqué Vol 18, No 44


International

Le WiPC lance un appel à la solidarité avec les écrivains persécutés

Afin de marquer la Journée de l’Écrivain en prison le 15 novembre, le Comité des écrivains en prison du PEN International (Writers in Prison Committee of International PEN, WiPC) attire l’attention sur la situation de certains écrivains incarcérés et rend hommage à ceux qui ont été assassinés pour avoir défendu la liberté de parole. Le WiPC invite tous les activistes et les écrivains à faire preuve de solidarité au nom des écrivains persécutés en lançant des appels aux autorités. Cette année, le WiPC braque les projecteurs sur cinq personnes d’un peu partout à travers le monde.

Pakistan

Les journalistes sont visés par les insurgés et la censure draconienne de l’État

Pendant que l’insurrection accentue ses tactiques violentes, le gouvernement pakistanais a fait subir un recul au dynamisme de l’environnement médiatique du pays par l’adoption d’une législation répressive dans le but de contrôler la couverture du conflit. Tandis que l’État pakistanais combat divers groupes d’insurgés, la violence accrue de cette année a mené à une grave répression des médias. Certaines stations de radio ont reçu l’ordre de ne pas retransmettre les émissions en langue ourdoue de la BBC, et le parlement ratifie une sévère réglementation afin de contrôler la façon dont on couvre le conflit, selon ce que rapportent la Fondation de la presse du Pakistan (PPF) et d’autres groupes membres de l’IFEX. Les journalistes sont en outre pris entre l’armée et les extrémistes tandis qu’ils luttent pour pratiquer leur profession.

Honduras

Les médias subissent des attentats à la grenade et il y a davantage de soldats dans les rues

Les journalistes continuent d’être attaqués tandis que les tensions politiques renaissent à la veille des élections prévues à la fin du mois. Depuis le début de la crise cet été, une dizaine de grenades environ ont été lancées contre des médias du Honduras, indique l’Institut international de la presse (IIP). Une grenade a été projetée le 5 novembre dans les bureaux d’une populaire station de radio hondurienne, faisant deux blessés et détruisant un studio. L’engin a explosé sur le toit de Radio HRN, la plus vieille station du Honduras, située à Tegucigalpa, la capitale.

Togo

Des groupes de médias protestent contre une loi répressive

Un projet de loi déposé le 30 octobre devant le parlement togolais donne au Conseil de radiodiffusion d’État des pouvoirs accrus pour imposer de graves sanctions aux médias, selon ce que rapporte la Fondation pour les médias en Afrique de l’Ouest (MFWA). À la veille des élections, cette loi coercitive sur les médias aura pour effet de restreindre le débat libre et pluraliste.

Ukraine

Des politiciens abusent de leur pouvoir et attaquent les journalistes

Les politiciens ukrainiens visent les journalistes et les rédacteurs afin d’étouffer la critique. Le rédacteur en chef d’un journal a été agressé récemment par un député pour avoir publié des reportages critiques de sa performance, selon ce que rapporte la Fondation pour la défense de la glasnost (Glasnost Defence Foundation, GDF). Par ailleurs, un autre journaliste a été tabassé le 14 octobre, apparemment sur les ordres d’un député, selon ce que rapporte l’Institut des mass-médias (Institute of Mass Information, IMI) en Ukraine.

International

Appel à candidatures pour participer au tribunal-école d’Oxford pour la défense de la liberté d’expression

Le Programme d’études comparées des lois et des politiques sur les médias de l’Université d’Oxford (Programme for Comparative Media Law and Policy at Oxford) annonce la publication de l’affaire qui sera soumise au Concours Monroe E. Price 2010 du tribunal-école des lois sur les médias. Les étudiants auront quatre mois pour effectuer la recherche et formuler des arguments, tant du point de vue du candidat que de celui du gouvernement, avant de présenter des mémoires écrits. Les finales auront lieu à l’Université d’Oxford en mars 2010.

International

Le CJFE honore des journalistes persécutés et un organe de nouvelles

Les Journalistes canadiens pour la liberté d’expression (CJFE) rendent hommage à la reporter iranienne Jila Baniyaghoub et au journal russe « Novaïa Gazeta » en leur décernant le Prix international de la Liberté de la presse de 2009 pour leur « courage extraordinaire et pour avoir surmonté des difficultés considérables pour rapporter les nouvelles ». Le CJFE honore en outre l’écrivain et journaliste canadien Terry Gould pour la documentation qu’il a montée des attaques contre les médias, en dépit de grands dangers personnels, en lui décernant le Prix commémoratif Tara-Singh-Hayer de la liberté de la presse.

Corée du Nord / Prix

Un journaliste nord-coréen remporte une récompense pour la défense des droits de la personne

La Fondation de Taïwan pour la démocratie (Taiwan Foundation for Democracy) rend hommage au journaliste nord-coréen en exil Kim Seong-Min en lui décernant son Prix de la Démocratie et des Droits de la personne en Asie pour 2009. Seong-Min est le fondateur et directeur de Radio Libre de Corée du Nord (Free North Korea Radio) et il obtient la reconnaissance pour son « défi courageux » du régime nord-coréen.