RÉGIONS:

6 octobre 2010

Communiqué de l'IFEX, Vol 19, No 39


Disponible également en: English, Español, عربي

Une mutinerie de la police mène à la censure et à des journalistes blessés

Le Président de l’Équateur Rafael Correa est attaqué aux gaz lacrymogènes par des policiers rebelles rendus furieux à cause d’une nouvelle loi qui rogne leurs avantages sociaux Tandis que des centaines de soldats et de policiers en Équateur s'emparaient des casernes de policiers et installaient des barrages routiers à travers le pays le 30 septembre pour protester contre les réductions de leurs avantages sociaux, les autorités ordonnaient aux stations locales de radio et de télévision de diffuser les bulletins de nouvelles de l'État, selon ce que rapportent la Fondation andine pour l'observation et l'étude des médias (FUNDAMEDIOS), la Société interaméricaine de la presse (SIP), le Comité pour la protection des journalistes (CPJ) et Reporters sans frontières (RSF). Au moins 20 journalistes ont été blessés dans l'échauffourée.

Des membres de l'IFEX saluent un expert des Nations Unies sur la liberté d'assemblée et d'association

Le rapporteur spécial pourrait être invité à traiter des manifestations de protestation comme celle-ci, après les élections en Iran Le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies vient d'adopter une résolution qui crée un expert des Nations Unies chargé de rapporter comment les pays font la promotion de la liberté d'assemblée et d'association. Cette décision réjouit des organisations comme ARTICLE 19, Freedom House, l'Institut du Caire pour les études sur les droits de la personne (Cairo Institute for Human Rights Studies, CIHRS) et d'autres groupes membres de l'IFEX. Cette résolution charnière le poste de rapporteur spécial des Nations Unies, lequel effectuera de la recherche et de la surveillance sur les restrictions et les attaques grandissantes contre les organisations de la société civile et les associations politiques partout dans le monde, et fera rapport sur celles-ci.

La FIJ appelle les syndicats à confronter les préjugés sexuels dans les nouvelles et les salles de dépêches

À la suite de la publication d'un rapport du Projet mondial de surveillance des médias (Global Media Monitoring Project, GMMP) selon lequel les femmes sont toujours « considérablement sous-représentées et représentées de manière déformée » dans la couverture médiatique, la Fédération internationale des journalistes (FIJ) appelle les salles de nouvelles à un nouveau débat sur la façon de traiter les questions de genre. La recherche montre que la libre expression des femmes est gravement réduite parce qu'elles ne constituent que le quart des vues couvertes dans les médias.
| Russie

Grâce au CPJ, on reprend les enquêtes sur les meurtres de journalistes

À la suite d'un appel lancé par le Comité pour la protection des journalistes (CPJ), les autorités suprêmes du Kremlin se sont engagées à poursuivre 19 affaires de meurtres de journalistes non résolus et reliés à l'exercice de la profession. La semaine dernière, des officiels du Comité d'enquête de Moscou, qui ont la responsabilité directe de faire enquête sur les crimes les plus sérieux commis en Russie, ont rencontré une délégation du CPJ de passage dans la capitale et se sont engagés à fouiller énergiquement dans ces affaires, dont cinq au moins ont été précédemment closes ou suspendues.

La peine infligée à Rainsy fait voler en éclats les prétentions à la démocratie

Le dirigeant d’opposition Sam Rainsy prend la parole lors d’un rallie de campagne dans la province de Kandal La dernière condamnation du dirigeant cambodgien d'opposition Sam Rainsy, prononcée sur la foi d'accusations bidons, constitue un exemple éclatant de la détérioration de la situation de la libre expression dans le pays et la preuve que le gouvernement n'est plus intéressé à apparaître comme démocratique, disent Human Rights Watch et ARTICLE 19. Que le gouvernement se serve de l'appareil judiciaire pour faire taire la dissidence - et que ces attaques mettent la démocratie en danger - constitue la constatation clé d'un nouveau rapport rendu public par ARTICLE 19, le Centre des droits de la personne du Cambodge (Cambodian Center for Human Rights, CCHR) et 15 autres organisations et syndicats cambodgiens et internationaux.
| Irak

Un cameraman est tué par l'explosion d'une bombe qui lui était destinée

Un cameraman irakien a été tué lundi - dernière victime en date d'une série d'attaques ciblées contre les journalistes qui sévit depuis quelques semaines, selon ce que rapportent Reporters sans frontières (RSF) et le Comité pour la protection des journalistes (CPJ). Tahrir Kadhim Jawad, qui était cameraman pour le service en langue arabe de la chaîne de télévision américaine Al-Hurra, se rendait au travail près de Jasr al-Korma lorsqu'une bombe placée sous sa voiture a explosé à Garma, à 80 km à l'ouest de Bagdad.

La Présidente démontre son attachement à la libre expression en ratifiant la Loi sur la liberté d'accès à l'information et inaugurant une station de radio pour les femmes

Le Centre pour l'étude des médias et l'édification de la paix (Center for Media Studies and Peace Building, CEMESP) a le plaisir de rapporter que la Présidente du Libéria, Ellen Johnson-Sirleaf, a ratifié et promulgué cette semaine la Loi, longtemps attendue, sur la liberté d'accès à l'information. Si on ajoute à cela le fait qu'elle a inauguré récemment une station de radio appartenant entièrement à des femmes, voilà un autre exemple de sa détermination à modifier le paysage de la libre expression au Libéria.

Le congrès mondial de l'AMARC aura lieu en Amérique du Sud en novembre

Du 8 au 13 novembre, joignez-vous à des centaines de radiodiffuseurs communautaires et d'intervenants de partout dans le monde à La Plata, en Argentine, à l'occasion du congrès mondial de l'Association mondiale des radiodiffuseurs communautaires (AMARC), AMARC 10.

Une table ronde sur les droits de la personne répondra à vos questions

Vous voulez savoir comment une décision récente de la Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) protège les sources des médias ? Ou quels cas concernant la libre expression la cour est-elle en train de revoir ? Vous avez la chance de le demander. Pour marquer le 60e anniversaire de la Convention européenne des droits de l'homme, le Conseil de l'Europe vient de créer une table ronde composée de personnalités de haut niveau chargée de répondre à toutes vos questions relatives aux défis auxquels est confrontée la protection des droits de la personne.


Replacer dans leur contexte les questions de libre expression.

Inscrivez-vous et recevez IFEX En Contexte.

Dernier Tweet :

#India's elections: Hate speech and the "greatest show on Earth" http://t.co/niNliaOGxF | @IndexCensorship