RÉGIONS:

20 octobre 2010

Communiqué de l'IFEX, Vol 19, No 41


Disponible également en: English, Español, عربي

Le Rwanda et la Syrie rangés parmi les dix pires pays du monde pour ce qui est de la sécurité des journalistes, dit RSF

Le Rwanda et la Syrie ont joint les rangs du groupe des dix pays les plus répressifs à l'égard des journalistes, tandis que les pays d'Europe du Nord restent en première ligne dans le monde pour ce qui est du respect de la libre expression, indique le classement annuel de la liberté de la presse établi par Reporters sans frontières (RSF), qui vient tout juste d'être rendu public.

Les membres de l'IFEX accentuent la lutte pour protéger les journalistes

Le mois dernier, lorsqu’un photographe a été abattu à Ciudad Juárez, la ville pourrie par la drogue, son journal a publié en première page un éditorial dans lequel il offrait de compromettre sa couverture du trafic de la drogue afin de préserver la vie de ses journalistes. C’était un exemple renversant d’autocensure, mais hélas, non pas un exemple isolé. En réponse, les membres de l’IFEX, ces dernières semaines, ont obtenu de rencontrer le Président, ont utilisé YouTube pour faire campagne et, unis, ont pris les choses en main répondre aux besoins en sécurité des journalistes mexicains.

La promesse du gouvernement de procéder à des réformes en faveur de la liberté de la presse sonne faux

Nina Ognianova du CPJ, au centre, présidait une séance d’information le 12 octobre à Vienne avec Anthony Mills de l’IIP (à gauche) et Jean-Paul Marthoz du CPJ (à droite) à propos l’incapacité du Kazakhstan à honorer ses engagements en faveur de la liberté de la presse en tant que président de l’OSCE. Le Kazakhstan prévoit tenir sa promesse d'améliorer la situation de la libre expression dans le pays - une promesse qu'il a faite afin d'obtenir la présidence de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) en 2010. C'est du moins ce qu'un politicien de l'OSCE a déclaré à une délégation du Comité pour la protection des journalistes (CPJ) la semaine dernière. Mais la libre expression s'étant en réalité détériorée ces dernières années, les perspectives sont plutôt tristes, disent le CPJ et l'Institut international de la presse (IIP).

La prison pour faire taire les Kurdes

En dépit de l'intérêt renouvelé du Premier ministre de la Turquie pour une paix permanente avec la population kurde du pays, quiconque se prononce au nom de la minorité ethnique risque toujours d'incroyables peines de prison, selon ce que rapportent la Fondation de Communication IPS (BIANET) et d'autres sources d'informations.

Le Hamas ferme un syndicat de journalistes

Les services de sécurité du Hamas ont effectué la semaine dernière à Gaza une descente au quartier général du Syndicat des journalistes de Palestine (PJS) et ont procédé à sa fermeture indéfinie, selon ce que rapportent le Centre palestinien pour le développement et la liberté des médias (Palestinian Center for Development and Media Freedoms, MADA), le Réseau arabe d'information sur les droits de la personne (Arabic Network for Human Rights Information, ANHRI) et la Fédération internationale des journalistes (FIJ). C'est là la dernière en date d'une série d'attaques militaires menées de tous les côtés contre la presse palestinienne dans cette région explosive.

Les salles de nouvelles d'Afrique ont encore beaucoup de chemin à parcourir avant de réaliser l'égalité des sexes, constate un sommet des médias

Une fille de 16 ans du Mozambique, qui avait subi un avortement raté, est désignée nommément, de même que son domicile et son école, dans un journal local. Un tabloïd ougandais scrute le site Facebook à la recherche d'homosexuels afin de les présenter dans un article en première page sur les « 100 principaux homos » du pays. Des délégués de 20 pays au quatrième Sommet sur les genres et les médias d'Afrique australe (Southern African Gender and Media, GEM) cette semaine à Johannesburg, organisé conjointement par l'Institut des médias d'Afrique australe (Media Institute of Southern Africa, MISA), ont utilisé ces cas pour exprimer leur extrême déception devant la lenteur des changements dans les salles de nouvelles d'Afrique et devant leur couverture de la problématique hommes-femmes.

Le rédacteur en chef d'un magazine russe remporte le Prix international de la Liberté de publier, décerné par l'UIE

Un rédacteur russe qui s'est courageusement attaqué aux conflits dans le Caucase - en dépit d'une récente tentative d'enlèvement - est le lauréat de cette année du Prix international de la Liberté de publier, décerné par l'Union internationale des éditeurs (UIE). Israpil Shovkhalov, rédacteur en chef du magazine trimestriel « Dosh », a remporté la récompense de 2010 pour son « courage exemplaire dans la préservation de la liberté de publier ». Une récompense spéciale sera en outre décernée à l'éditeur turc Irfan Sanci.


Replacer dans leur contexte les questions de libre expression.

Inscrivez-vous et recevez IFEX En Contexte.

Dernier Tweet :

Filipino broadcaster receives death threats for drug sting report http://t.co/hOtkRsFWS7 | @IFJGlobal #Philippines