RÉGIONS:

12 janvier 2011

Communiqué de l'IFEX, Vol 20, No 02


Disponible également en: English, Español, عربي

Le gouvernement recourt au piratage pour enrayer la couverture des troubles

Le groupe de pirates informatiques « Anonymes » et des militants tunisiens demandent la fin de la censure gouvernementale Tandis que la Tunisie continue d'imploser à coups de protestations contre le chômage et la corruption, les officiels font de leur mieux pour s'assurer que le public ne sait rien de ce qui se passe. Ils font appel aux trucs habituels : les journalistes sont arrêtés, les journaux d'opposition sont censurés et les reportages et la radiodiffusion sont bloqués, rapportent les membres du Groupe d'observation de la Tunisie organisé par l'Échange international de la liberté d'expression (TMG de l'IFEX) et d'autres membres de l'IFEX. Cette fois-ci, cependant, les autorités sont allées plus loin - elles récoltent les mots de passe et les noms d'utilisateur des blogueurs, des reporters et des militants politiques afin d'identifier les dirigeants des manifestations et d'effacer ou de compromettre leurs courriels et leurs pages sur Facebook.

Le décret sur l'état d'urgence est levé mais les violations des droits continuent

La police disperse un rassemblement des Chemises rouges à Bangkok en May 2010. En vertu du décret sur l’état d’urgence qui a été levé récemment, les rassemblements publics de plus de cinq personnes étaient illégaux Huit mois après les violents affrontements entre groupes hostiles au gouvernement et forces de sécurité de l'État, le gouvernement thaïlandais a enfin levé le décret sur la loi d'urgence à Bangkok et dans trois provinces voisines, rapporte l'Alliance de la presse de l'Asie du Sud Est (Southeast Asian Press Alliance, SEAPA) - mais les défenseurs des droits ont bien peu confiance que cela change quoi que ce soit.

Le gouvernement s'engage à réformer la loi sur la diffamation qui fait l'objet de « moqueries »

« La liberté de parole n'est pas à vendre » - mot d'ordre de la Campagne pour la réforme de la loi sur la diffamation Le gouvernement de coalition du Royaume-Uni a promis des changements considérables aux lois très critiquées de l'Angleterre en matière de diffamation, et il a rendu hommage à la campagne menée par Index on Censorship pour faire réformer la diffamation, campagne qui a « mené pendant si longtemps le débat sur cette question ».

Une rédactrice kurde est condamnée à 138 ans de prison

La Turquie continue de recourir à la prison pour faire taire les Kurdes, en infligeant une hallucinante peine de 138 ans d'emprisonnement à l'ancienne chef de la rédaction de l'unique quotidien kurde de Turquie pour avoir « diffusé de la propagande pour le compte du PKK », le très militant Parti des Travailleurs du Kurdistan, selon ce que rapportent la Fondation de Communication IPS (BIANET), le Comité pour la protection des journalistes (CPJ) et Reporters sans frontières (RSF).

Des groupes armés et des politiciens sont derrière les attaques contre les journalistes, dit le NUSOJ

Cette semaine, deux journalistes de la principale station de radio indépendante de Somalie, Radio Shabelle, ont été tabassés par des soldats et des officiers du gouvernement fédéral de transition de Somalie tandis qu'ils couvraient une inoffensive cérémonie de remise d'un trophée de football. La raison pourrait être une récente émission de Radio Shabelle qui révélait la corruption gouvernementale au port de Mogadiscio. Les incidents de ce genre semblent devoir de multiplier, dit le Syndicat national des journalistes somaliens (National Union of Somali Journalists, NUSOJ) dans son rapport de fin d'année.

Ouverture des mises en nomination en vue de l'attribution du Prix mondial UNESCO/Guillermo Cano 2011 de la Liberté de la presse

Les organisations qui travaillent dans le domaine du journalisme et de la libre expression sont invitées à proposer des nominations en vue de l'attribution du Prix mondial UNESCO/Guillermo Cano 2011 de la Liberté de la presse. La date limite des propositions est le 15 février 2011.


Replacer dans leur contexte les questions de libre expression.

Inscrivez-vous et recevez IFEX En Contexte.

Dernier Tweet :

#India's elections: Hate speech and the "greatest show on Earth" http://t.co/niNliaOGxF | @IndexCensorship