14 mars 2012

Communiqué Vol 21, No 11


International

Reporters sans frontières qualifie le Bahreïn et le Bélarus de nouveaux « Ennemis de l'Internet »

À l'occasion de la Journée mondiale contre la cyber-censure (le 12 mars), Reporters sans frontières (RSF) a ajouté le Bahreïn et le Bélarus à sa liste des « Ennemis de l'Internet ». Découvrez les autres pays qui limitent ponctuellement l'accès en ligne et qui harcèlent leurs citoyens de l'Internet à www.cyber-tag.net et faites littéralement votre marque - en arrosant virtuellement de peinture ou en graffitant un message sur les ambassades des 12 pires contrevenants.

International / Guinée équatoriale

L'UNESCO appuie un prix offert par un dictateur africain

Après presque deux ans de débat, le conseil d'administration de l'UNESCO a approuvé la semaine dernière un prix des sciences de la vie parrainé par le plus ancien dictateur africain au pouvoir, en dépit des pressions intenses exercées par les membres de l'IFEX et d'autres groupes africains et internationaux de défense des droits, en dépit aussi des constatations de l'UNESCO elle-même, selon lesquelles ce prix viole les règles mêmes de l'organisation.

Mexique

Dans une décision historique, le Sénat déclare que les attaques contre les journalistes sont des crimes relevant de la compétence du gouvernement fédéral

Le Sénat mexicain a finalement approuvé une modification constitutionnelle qui permettra aux autorités fédérales d'enquêter et de poursuivre certaines attaques contre la presse et qui appelle les autorités à mettre fin à l'impunité généralisée qui entoure les crimes contre les journalistes, selon ce que rapportent ARTICLE 19, le Comité pour la protection des journalistes (CPJ) et la Société interaméricaine de la presse (SIP).

Liberia

Une journaliste qui traite des mutilations génitales est contrainte à la clandestinité

Le Comité pour la protection des journalistes (CPJ) rapporte qu'une femme journaliste qui avait fait un reportage sur la pratique des mutilations génitales féminines au Libéria est entrée dans la clandestinité après avoir reçu des menaces de mort.

Japon

Un an après l'effondrement de Fukushima, les résidents sont maintenus dans l'ignorance à propos des retombées

Un an après l'explosion à la centrale nucléaire de Fukushima, Kiyomi Yokota reste inquiet pour la santé de ses deux filles, âgées respectivement de 3 et 8 ans. Lui et sa famille vivent à Koriyama, à 60 kilomètres environ de la centrale. Tandis que le personnel du service téléphonique d'urgence sur la radiation continue de l'assurer qu'« il n'y a pas de problème », les tests qu'il a réalisés lui-même révèlent des niveaux de radiation dangereusement élevés, rapporte Human Rights Watch.

Azerbaïdjan

Signez la pétition pour soutenir la reporter Khadija Ismayilova, qui lutte contre la corruption et qui est menacée

Montrez votre appui à la journaliste anti-corruption Khadija Ismayilova, qui a reçu des menaces crues la mettant en garde de cesser « de se comporter d’une manière inconvenante ». L’Institute for Reporters’ Freedom and Safety (IRFS) qualifie ces menaces de « geste bas et vil visant à faire taire une journaliste ». Signez la pétition ici.

International / Prix et autres opportunités

On sollicite des mises en nomination en vue de l'attribution du prix Hrant-Dink

La Prix Hrant-Dink est décerné annuellement par une fondation à son nom à des personnes ou à des groupes qui travaillent à l'avènement d'un monde libéré de la discrimination, du racisme et de la violence, et qui prennent des risques personnels pour atteindre ces objectifs. La date limite des mises en nomination est le 15 avril.