RÉGIONS:

Un journaliste condamné à mort transféré à Kaboul dans l'attente de son procès en appel

(RSF/IFEX) - Reporters sans frontières se réjouit du transfert à Kaboul, le 27 mars 2008, du jeune journaliste afghan condamné à mort, Sayed Perwiz Kambakhsh, dans l'attente de son procès en appel.

Son frère, Sayed Yaqub Ibrahimi, avait exprimé ses inquiétudes, lors d'une conférence de presse au siège de Reporters sans frontières, à Paris, le 11 mars, concernant les menaces auxquelles devait faire face Kambakhsh, enfermé avec des criminels et des terroristes à Mazar-i-Charif (Nord).

Sa demande de transfert à Kaboul a finalement abouti, permettant à Sayed Perwiz Kambakhsh d'être séparé des autres détenus au sein de l'immense prison de Pul-e-Charkhi, située dans l'est de la capitale. Son transfert à Kaboul laisse espérer que sa procédure en appel ne sera pas soumise aux influences de religieux fondamentalistes, comme cela avait été le cas lors de sa condamnation à mort pour "blasphème" par la première chambre d'un tribunal de Mazar-i-Charif, le 22 janvier.

Dernier Tweet :

#AmpatuanMassacre: 58 personas asesinadas, 0 convicciones. Tuitea por justicia ahora: http://t.co/HcdkriPhzX