Pour une connexion sécurisée, cliquez ici. Si vous vous demandez toujours pourquoi le protocole HTTPS est si important, cliquez ici.

RÉGIONS:

INTENSIFICATION DE LA CENSURE ET DU CONTRÔLE DE L'INTERNET

Une loi sur la censure de l?Internet, entrée en vigueur le 1er janvier, force le groupe Electronic Frontiers Australia (EFA) à déménager son site web aux États-Unis. La campagne mondiale pour la liberté sur Internet (GILC) a lancé en effet une alerte établie à partir des données fournies par l?EFA.

La loi sur la censure de l'Internet a d'abord été déposée en juin 1999 comme modification à la Loi sur les services de radiodiffusion. Alors qu'elle affirme que la nouvelle loi constitue une amélioration par rapport à celle qui avait été initialement déposée, l'EFA maintient que les "restrictions demeurent coûteuses, [qu']elles violent la vie privée et menacent la liberté de parole."

La loi prévoit un mécanisme pour le traitement des plaintes des citoyens qui veulent dénoncer le contenu de l'Internet, et l'établissement d'un organisme indépendant qui "offre des conseils à la communauté sur la gestion de l'accès des enfants à l'Internet."

L'EFA affirme cependant que la loi sur l'Internet s'inscrit dans une vague de censure plus étendue qui a lieu à l'heure actuelle en Australie. À la mi-janvier, le Bureau gouvernemental de classification du cinéma et de la littérature (OFLC) a interdit un film français. À la suite de nombreuses protestations, la décision a été renversée, mais l'EFA rapporte que "cette saga a soulevé de multiples questions sur le système de classification et l'ingérence politique au sein de l'OFLC."

"De toute évidence," dit l?EFA, "la censure de l?Internet ne constitue pas une aberration isolée, elle s?inscrit dans une politique structurée qui vise à une censure plus répressive de tous les médias."

Créée en 1994, l'EFA est une organisation sans but lucratif qui défend "la modification des lois et des règlements en Australie et ailleurs (tant à l'heure actuelle qu'à l?avenir) qui restreignent la liberté d?expression et l?accès inconditionnel à l?internet."

L'EFA est aussi membre fondateur de la GILC. Pour en savoir plus sur l'EFA, consulter son site web à
http://www.efa.org.au/.

Dernier Tweet :

تتساءلون عن إجراءات ازاء العنف ضد النساء على الانترنت؟ @Facebook @Twitter @YouTube أسألوهم الآن: http://t.co/SgUpGx4DHi