Pour une connexion sécurisée, cliquez ici. Si vous vous demandez toujours pourquoi le protocole HTTPS est si important, cliquez ici.

RÉGIONS:

À L?EXIL ET À D?AUTRES MENACES CONSTANTES

Les agressions contre les journalistes se poursuivent et prennent de l’ampleur en Colombie, et les associations internationales de journalistes devraient “créer un centre permanent d’observation chargé de surveiller les violations de la liberté de la presse” dans le pays. Telle est la déclaration du journaliste colombien Francisco Santos Calderon lors de la cérémonie d’ouverture de l’assemblée annuelle de l’Association mondiale des journaux (AMJ) à Rio de Janeiro, au Brésil. Sept journalistes ayant été assassinés dans le pays en 1999 et quatre déjà cette année, “la Colombie a besoin de cette solidarité d’action... avant qu’il ne soit trop tard”, de dire Santos, qui vit maintenant en exil. Santos est militant de la paix et rédacteur en chef de “El Tiempo”; il a dû prendre le chemin de l’exil au début de l’année après avoir appris l’existence d’un complot en vue de l’assassiner, indique l’AMJ. Un centre international d’observation qui se chargerait de surveiller les violations commises contre les médias devrait être efficace parce que “ceux qui s’attaquent aux journalistes sont sensibles aux répercussions internationales de leurs gestes”, a fait remarquer Santos. Le centre serait doté d’un bureau permanent en Colombie et ferait enquête sur chaque cas de violation rapporté, a-t-il soutenu.

Santos compte parmi les journalistes qui ont dû quitter le pays devant les assassinats, les menaces et les agressions physiques. Encore récemment, l’éditeur du journal “El Espectador” et directeur général de la “Fundacion por la Libertad de Prensa” (Fondation pour la liberté de la presse, FLIP), Ignacio Gomez, a dû quitter le pays après avoir reçu des menaces de mort. La FLIP participe au programme d’extension du réseau de l’IFEX et collabore avec nombre de ses membres. Selon la FLIP et le Comité pour la protection des journalistes (CPJ), Gomez a fui le pays après qu’une journaliste du “El Espectador”, Jineth Bedoya Lima, eut été enlevée, agressée et torturée. Elle a été enlevée alors qu’elle enquêtait sur des rumeurs voulant que des membres d’une organisation de droite, les Autodéfenses unies de Colombie (AUC), se préparaient à l’assassiner, elle et d’autres journalistes du “El Espectador”. L’AUC a proféré des menaces après qu’un numéro du “El Espectador” eut laissé entendre que “les dirigeants de l’AUC pourraient bien avoir ordonné ‘des assassinats ayant toutes les apparences d’exécutions’ lors d’une bagarre entre détenus de droit commun et membres de l’AUC à la prison de La Modelo, près de Bogotá”. L’enlèvement et la torture de Bedoya “constitue une attaque contre la liberté de la presse et contre toute la société”, dit la FLIP.

Les journalistes de Colombie demandent aux forces armées, à la guérilla, aux organisations paramilitaires et à toutes les autres parties au conflit de respecter le droit des journalistes d’exercer leur profession, ajoute la FLIP. À partir d’une information de “Prensa Libre”, la Fédération internationale des journalistes (FIJ) rapporte, parmi les nombreuses attaques perpétrées contre les journalistes ces dernières semaines, que huit travailleurs des médias ont été agressés le 22 mai pour des “motifs inconnus”, alors qu’ils se déplaçaient d’une région à une autre sur un bateau. La FLIP a publié plusieurs manuels, dont un document en espagnol établi d’après le “Guide pratique du journaliste” de RSF, et du “Manual para Cubrir la Guerra y la Paz” (“manuel pour couvrir la guerre et la paix”). Ce dernier document examine les influences sociales et politiques qui s’exercent sur les médias, ainsi que les nombreuses pressions auxquelles font face les journalistes qui travaillent en zone de guerre. On peut communiquer avec la FLIP par courrier électronique à info@flipcolombia.org; site web : http://www.flipcolombia.org.


Dernier Tweet :

Crece violencia contra periodistas y prevalece clima de impunidad, según UNESCO http://t.co/110pczb2xl