Pour une connexion sécurisée, cliquez ici. Si vous vous demandez toujours pourquoi le protocole HTTPS est si important, cliquez ici.

RÉGIONS:

Un journaliste contraint de quitter son pays sous la menace

(RSF/IFEX) - RSF exprime son inquiétude après le départ forcé de Daniel Coronell, directeur à Bogotá du journal télévisé "Noticias Uno", diffusé sur la chaîne Canal Uno, et journaliste pour la revue "Semana". Coronell a décidé de quitter la Colombie, le 14 août 2005, en raison des menaces anonymes qu'il recevait depuis des mois.

"Le départ de Daniel Coronell, journaliste de renom connu pour ses critiques du gouvernement colombien, représente une perte grave pour le droit à l'information en Colombie", a déclaré RSF.

Coronell faisait l'objet de menaces de plus en plus intenses depuis le mois d'avril. En mai, il avait reçu deux couronnes funéraires portant les noms de sa femme, de sa fille et de lui-même. En outre, il recevait régulièrement des appels téléphoniques ainsi que des courriers électroniques le menaçant et prenant plus particulièrement pour cible sa fille de six ans.

Dans un entretien accordé au quotidien "El Tiempo", le journaliste affirme avoir pris la décision de quitter son pays après avoir découvert que sa fille était inscrite dans la même école que le fils de l'ex-parlementaire Carlos Nader Simmonds, qu'il avait désigné en juin comme étant à l'origine des menaces qu'il recevait.

Dans la même interview, le directeur de "Noticias Uno" a expliqué sa décision en affirmant : "Je préfère m'en aller que me taire". Coronell est le septième journaliste contraint de quitter sa région depuis le début de l'année en Colombie.

Dernier Tweet :

Shots fired at home of senior leader of #Pakistani journalists' union http://t.co/wu3Wmf9sDX | @IFJGlobal