RÉGIONS:

Cinquante ans d'indépendance mais toujours le même chemin de croix pour la presse, selon JED et RSF

(RSF/IFEX) - Le 29 juin 2010 - À la veille de la célébration du cinquantenaire de l'indépendance de la République démocratique du Congo, Reporters sans frontières et Journaliste en danger (JED), son organisation partenaire en RDC, dressent un constat alarmant sur la situation de la liberté de la presse dans ce pays.

Alors que de nombreuses personnalités étrangères seront présentes à Kinshasa, les deux organisations appellent les autorités congolaises et la communauté internationale à agir de façon concertée pour améliorer le climat pour les journalistes.

Reporters sans frontières et Journaliste en danger demandent notamment à la Belgique - dont le roi Albert II séjourne à Kinshasa dans le cadre du jubilé et qui prendra la présidence tournante de l'Union européenne le 1er juillet prochain - de mettre à l'agenda européen la question de la sécurité physique des journalistes, dans ce pays et en Afrique centrale en général.

"Il serait incompréhensible et inacceptable que les célébrations de l'indépendance se contentent de porter un regard complaisant sur les cinquante ans passés, en occultant les difficultés du présent et les défis de l'avenir. Menacés de croupir en prison quand ils ne risquent pas leur vie, les journalistes exerçant en République démocratique du Congo évoluent dans un environnement extrêmement précaire. L'occasion est donnée de desserrer l'étau pesant sur la libre information", a déclaré Jean-François Julliard, secrétaire général de Reporters sans frontières.

"Au-delà des réjouissances et des galas, ce jubilé d'or devrait remettre à la surface le problème de la démocratie dans notre pays, en recul par rapport aux espoirs suscités par les élections de 2006", a ajouté pour sa part Donat M'Baya Tshimanga, président de Journaliste en danger.

( . . . )
Lire l'article intégral

Dernier Tweet :

"Liberia and neighbouring countries...have all been accused of media censorship to cover up the...outbreak".http://t.co/swyo2Rean8 #Ebola