RÉGIONS:

Le signal de RFI de nouveau capté après plus d'une année d'interruption

(JED/IFEX) - Journaliste en danger (JED) a pu constater, mardi 12 octobre 2010, le retour du signal des émissions en modulation de fréquence (FM) de Radio France International (RFI). Ce signal avait été interrompu, depuis dimanche 26 juillet 2009, sur l'ensemble du territoire congolais, à la suite d'une décision du gouvernement congolais accusant ce média international de "mener une campagne de démoralisation des forces Armées de la RDC (FARDC)".

Journaliste en danger (JED) se réjouit de cette reprise et demande aux autorités congolaises de s'abstenir à l'avenir de toute tentative de vouloir régenter le traitement des informations dans des médias indépendants.

La coupure du signal en FM de RFI privait d'information des millions d'auditeurs de cette radio la plus suivie en RD Congo, comme avait pu le constater JED, lors de sa campagne de pétition intitulée "Libérez l'info. . .Ouvrez RFI" lancée au mois de février 2010.

En juin 2010, une délégation des patrons de l'audiovisuel extérieur français avait annoncé à Kinshasa l'ouverture d'un bureau local avec la nomination d'un journaliste expatrié, et la finalisation des discussions avec le gouvernement congolais pour la réouverture du signal. Selon l'Agence France-Presse (AFP), les autorités congolaises n'ont encore fourni aucune précision sur les modalités de cette reprise.

Pour rappel, le signal FM de RFI a été coupée à Bukavu, chef-lieu du Sud-Kivu (à l'Est de la RDC), le 10 juin 2009, avant que cette décision ne s'étende, dimanche 26 juillet 2009, dans d'autres villes de la RDC notamment à Kinshasa, à Lubumbashi (province du Katanga, sud-est du pays), à Kisangani (province orientale, nord-est du pays) et à Matadi (province du Bas-Congo, ouest du pays).

Dernier Tweet :

#India's elections: Hate speech and the "greatest show on Earth" http://t.co/niNliaOGxF | @IndexCensorship