République démocratique du Congo - Articles




Des médias achetés dégradent le climat électoral déjà entaché de violence

Des médias achetés dégradent le climat électoral déjà entaché de violence Juste avant une élection fortement contestée et d'une violence brutale, le groupe Journaliste en danger (JED) a condamné l'absence de normes dans les médias et l'inaction de l'organisme de réglementation de la radiodiffusion de RDC, facteurs qui ont contribué aux divisions massives survenues dans le pays.

L'IFEX en appelle au Président pour qu'il agisse contre les menaces faites à l'organisation membre de l'IFEX Journaliste en danger

L'IFEX en appelle au Président pour qu'il agisse contre les menaces faites à l'organisation membre de l'IFEX Journaliste en danger
L'IFEX tire la sonnette d'alarme pour le Président Joseph Kabila de la République démocratique du Congo à propos de la sécurité du personnel du groupe Journaliste en danger (JED), l'organisation de son pays membre de l'IFEX. À la fin du mois dernier, Donat M'Baya Tshimanga, président de JED, et le secrétaire-général Tshivis Tshivuadi, ont reçu des menaces de mort dans un courriel provenant de quelqu'un qui semble être un partisan du parti au pouvoir, les prévenant qu'ils devraient se préparer à la « bataille finale ». L'intimidation est un signe des choses à venir d'ici les élections présidentielles du 28 novembre, dit l'IFEX.

Les médias disent non aux insultes des politiciens

Les médias disent non aux insultes des politiciens Des organisations de journalistes et des cadres supérieurs d'entreprises de médias de la République démocratique du Congo ont imposé un embargo de six mois sur la couverture médiatique d'un député en raison de son comportement violent contre les médias. Ce n'est là qu'une tactique dans leur campagne contre l'« accroissement perceptible » des attaques dirigées contre les journalistes à l'approche des élections prévues pour novembre, indiquent Journaliste en danger (JED) et d'autres groupes membres de l'IFEX.

Un journaliste est abattu tandis que s'accroît le nombre des attentats contre la presse

Un journaliste qui avait traité récemment de l'arrestation d'individus accusés de trafic d'armes en vue d'activités criminelles a été retrouvé abattu la semaine dernière dans le village de Kirumba, dans l'est de la République démocratique du Congo, selon ce que rapportent Journaliste en danger (JED) et d'autres groupes membres de l'IFEX.

Escalade des arrestations et des menaces

Trente et un groupes membres de l'IFEX ont fait parvenir au Président Joseph Kabila du Congo une lettre pour lui demander de mettre fin à la persécution et au harcèlement des journalistes. Ces derniers mois, on a assisté à « des attaques délibérées contre les journalistes et les médias... qui pourraient laisser présager une répression encore plus grande à l'approche des élections de l'année prochaine, si des mesures préventives ne sont pas prises », dit l'action commune engagée par les groupes Journaliste en danger (JED) et Reporters sans frontières (RSF).

Un éminent défenseur des droits de la personne est assassiné

Après avoir dénoncé pendant des années les violations commises par les forces de sécurité et le gouvernement, un Congolais extrêmement bruyant, défenseur des droits, a été trouvé mort le 1er juin, selon ce que rapportent Journaliste en Danger (JED) et Human Rights Watch.

Un journaliste est assassiné

Un éminent journaliste, qui couvrait régulièrement les conflits armés qui font rage dans l'est de la République démocratique du Congo, a été abattu le 5 avril, devant chez lui à Béni, au Nord Kivu, selon ce que rapportent Journaliste en Danger (JED) et d'autres groupes membres de l'IFEX.

Le nouveau conseil des médias manque de transparence

Journaliste en Danger (JED) a des éloges et des motifs d'inquiétude en ce qui concerne une nouvelle loi sur les médias adoptée en République démocratique du Congo le 31 décembre 2009.

Les journalistes s'autocensurent pour survivre

Bien qu'on ait constaté un déclin du nombre des violations de la libre expression en République démocratique du Congo, ce déclin n'a pas trouvé de contrepartie dans l'amélioration de la qualité de la collecte des informations, indique Journaliste en danger (JED) dans son rapport annuel de 2009.

Le meurtre d'un journaliste met en lumière la détérioration de la liberté de la presse dans l'est du pays

Le meurtre d'un journaliste met en lumière la détérioration de la liberté de la presse dans l'est du pays Un présentateur de la radio a été poignardé à mort le week-end dernier à Bukavu, dernier en date d'une série d'événements qui suscitent de graves inquiétudes pour la liberté de la presse dans l'est de la République démocratique du Congo. C'est ce que rapportent Journaliste en Danger (JED), l'Institut international de la presse (IIP) et Reporters sans frontières (RSF).

UN DEUXIÈME JOURNALISTE DES NATIONS UNIES EST TUÉ À BUKAVU

Les autorités de la République démocratique du Congo doivent mener une enquête transparente et en profondeur sur le meurtre d'un journaliste d'une station de radio soutenue par les Nations Unies à Bukavu, dans l'est de la RDC, le deuxième journaliste de la station assassiné en 17 mois, indiquent Journaliste en Danger (JED) et d'autres groupes membres de l'IFEX.

LES JOURNALISTES SONT CIBLÉS DANS DE RÉCENTS AFFRONTEMENTS

Les journalistes et autres civils sont délibérément ciblés par les forces rebelles et les milices soutenues par le gouvernement dans l'est de la République démocratique du Congo, rapportent Journaliste en Danger (JED), Human Rights Watch et d'autres groupes membres de l'IFEX.

LE PERSONNEL DE JED EST MENACÉ DE MORT

Reporters sans frontières (RSF) profite de l'occasion de la visite d'état du président Joseph Kabila en France pour attirer l'attention sur les menaces faites dirigées son organisation partenaire - et membre de l'IFEX - en République démocratique du Congo, Journaliste en Danger (JED).

UN APPEL DANS UNE AFFAIRE DE MEURTRE EST ENTACHÉ PAR DES VIOLATIONS DES DROITS

Une cour d'appel militaire a condamné à mort trois personnes pour l'homicide d'un journaliste des Nations Unies en République démocratique du Congo, à l'issue d'un procès entaché de multiples « irrégularités », indiquent Journaliste en Danger (JED), d'autres membres de l'IFEX, des groupes de défense des droits et les Nations Unies.

L'INTERDIT DES MÉDIAS EXPLIQUE LE NOMBRE RECORD DES ATTAQUES CONTRE LES MÉDIAS

Depuis octobre, près de 40 stations de radio et de télévision basées à Kinshasa ont été interdites en République démocratique du Congo, dans une opération que le gouvernement qualifie d'effort pour « nettoyer la profession ». L'interdit est responsable en grande partie du nombre record de violations commises contre les journalistes et les médias dans le pays en 2007, indique Journaliste en Danger (JED), qui a marqué la Journée internationale des droits de la personne, le 10 décembre, par la dénonciation de la « mort programmée » des médias d'opposition.

JED SE DIT SECOUÉ DEVANT L'« ABSURDE » VERDICT QUI A CONCLU LE PROCÈS POUR LE MEURTRE D'UN REPORTER DES NATIONS UNIES

Journaliste en Danger (JED) et Reporters sans frontières (RSF) accusent les autorités congolaises d'avoir fait une farce de l'enquête et du procès qu'elles ont menés et qui ont condamné promptement quatre personnes à la peine de mort pour le meurtre d'un journaliste de l'ONU.

UN PHOTOGRAPHE DE NOUVELLES EST ABATTU

Journaliste en danger (JED) et d'autres groupes de défense de la libre expression ont exprimé leur consternation à la suite de l'assassinat du photographe pigiste Patrick Kikuku Wilungula, survenu le 9 août 2007.

UN REPORTER QUI CRAIGNAIT POUR SA VIE EST ASSASSINÉ

Un journaliste qui craignait pour sa vie et qui avait demandé aux autorités d'assurer sa protection a été abattu tandis qu'il montait dans sa voiture dans l'est de la République démocratique du Congo, selon ce que rapportent Journaliste en Danger (JED), le Comité pour la protection des journalistes (CPJ) et d'autres membres de l'IFEX. Il a succombé à l'hôpital.

PROCÈS INIQUE POUR LES ASSASSINS D'UN RÉDACTEUR EN CHEF

Journaliste en danger (JED) fait part de sa déception à propos du procès « incomplet » tenu la semaine dernière pour les assassins présumés d'un journaliste et de sa femme, qui a vu les prévenus être condamnés à mort.
9 juin 2006 |

DES JOURNALISTES SONT ATTAQUÉS PENDANT LE DERNIER DROIT AVANT LES ÉLECTIONS

Tandis que la République démocratique du Congo (RDC) s'apprête à tenir le 30 juillet 2006 ses premières élections en plus de 40 ans, Journaliste en danger (JED) et le Comité pour la protection des journalistes (CPJ) préviennent qu'une vague d'attaques contre les journalistes ces dernières semaines pourrait alimenter l'autocensure dans les médias et priver les électeurs d'importantes informations.


1  2  3 

Replacer dans leur contexte les questions de libre expression.

Inscrivez-vous et recevez IFEX En Contexte.

Agissez !

Il y a cinq ans, le 23 novembre, le Massacre d'Ampatuan les a réduits au silence

  • Gardez leur mémoire bien vivante. Entre le 18 et le 23 novembre, tweetez pour demander justice au moyen du mot diésé #AmpatuanMassacre. Votre tweet fera la différence.