Pour une connexion sécurisée, cliquez ici. Si vous vous demandez toujours pourquoi le protocole HTTPS est si important, cliquez ici.

RÉGIONS:

UNE ÉQUIPE D'ENQUÊTEURS REMPORTE UN PRIX DE JOURNALISME

L'Institut pour la presse et la société (Instituto Prensa y Sociedad, IPYS) et le groupe Transparency International ont décerné à une équipe de journalistes d'enquête équatoriens le premier prix pour sa couverture de la corruption en Amérique latine et dans les Caraïbes.

Arturo Torres, chroniqueur judiciaire au quotidien indépendant « El Comercio », partage le Prix du
meilleur reportage d'enquête sur la corruption en Amérique latine et dans les Caraïbes avec Dimitri
Barreto, Jean Paul Cano et Christian Torres pour avoir dévoilé la corruption au sein de la Cour suprême de l'Équateur.
Les journalistes ont été sélectionnés par un jury international de journalistes distingués, qui ont déclaré que l'enquête du « El Comercio » constitue
un exemple de « recherche d'enquête persistante et fructueuse sur la corruption dans la magistrature, l'un des plus gros problèmes qui affligent les citoyens d'Amérique latine.
Le premier prix est accompagné d'une somme en argent de 25 000 $ US. Les récompenses sont
administrées par l'IPYS - qui est membre de l'IFEX - et par Transparency International, chien de garde mondial de la corruption. Le financement est assuré par l'Open Society Institute.
Créées en 2002, les récompenses visent à promouvoir l'excellence dans le journalisme d'enquête et à
sensibiliser davantage le public au rôle des médias dans la dénonciation de la corruption en Amérique latine et dans les Caraïbes.
Pour plus de renseignements sur la récompense, consulter :
http://www.ipys.org/premio1in.shtml
Consulter les sites suivants :

- Transparency International : http://www.transparency.org/
- Open Society Institute : http://www.soros.org/
- El Comercio : http://www.elcomercio.com/

Dernier Tweet :

Añade tu voz a la campaña #EndImpunity: http://t.co/l6Mek2aycW