RÉGIONS:

Un groupe audiovisuel local saccagé et ses directeurs menacés

(RSF/IFEX) - Reporters sans frontières condamne l'attaque contre les locaux de la chaîne de télévision privée Telecosta et de la station Radio Gaviota, survenue 7 avril 2009 dans la ville côtière d'Esmeraldas (Nord-Ouest). Selon l'organisation Fundamedios, des inconnus se sont introduits par les conduits d'aération dans les locaux du groupe audiovisuel et ont aspergé le matériel d'acide. Johanna Endara, directrice de Telecosta, n'exclut pas un mobile politique, après un refus de la chaîne d'accorder de l'espace publicitaire à la mairie. La journaliste et son frère, directeur de l'information sur Radio Gaviota, ont déclaré avoir reçu des menaces régulières en provenance de l'administration municipale depuis cet incident. Un responsable du parti majoritaire à la mairie a menacé par écrit d'"incendier" Telecosta.

"La tendance, observée depuis le début de l'année, à la recrudescence des agressions contre la presse n'est pas de bon augure à la veille des élections générales du 26 avril 2009. Nous exprimons le voeu que le gouvernement, les représentants des principaux partis politiques et ceux de la profession se réunissent rapidement et s'accordent sur une ligne de conduite de nature à préserver les libertés publiques. La campagne électorale offre l'opportunité d'un tel débat. Une enquête doit faire la lumière sur l'attentat commis contre le groupe audiovisuel d'Esmeraldas", a déclaré Reporters sans frontières.

Dernier Tweet :

IFEX Daily Digest http://t.co/gAFgINcgXf Turkish inmates banned from reading certain publications, plus #Canada #Morocco #China and more