RÉGIONS:

Plainte retirée contre l'éditorialiste Emilio Palacio

(RSF/IFEX) - L'ancien éditorialiste du quotidien "El Universo" Emilio Palacio échappera heureusement à une condamnation pénale pour "injure calomnieuse". Le journaliste s'était vu infliger, le 26 mars 2010 en première instance, une peine de trois ans de prison ferme et 10 000$US de frais de justice pour un éditorial publié en août précédent dans lequel il fustigeait le président du directoire de la Corporation financière nationale (CFN), Camilo Samán. Ce dernier a décidé de retirer sa plainte, ce qui clôt l'action judiciaire. Emilio Palacio avait publié sa tribune, d'un ton virulent, alors que des manifestants faisaient le siège de son journal.

Nous nous félicitons évidemment de la décision de Camilo Samán. Le risque de prison est écarté pour Emilio Palacio, sachant que l'Équateur n'a toujours pas dépénalisé les délits de presse. Nous souhaitons que cette mesure soit adoptée dans le cadre du vote de la Loi de communication et nous publierons prochainement, sur ce sujet, un rapport après une mission effectuée sur place au début du mois de mai.

Dernier Tweet :

Discotech hosted by @Info_Activism and @APC_News features Katitza from @EFF on circumvention is not a crime http://t.co/dXO65cPoUX