Égypte - Campagnes de membres de l'IFEX




23 janvier 2014 |

Remettez en liberté Alaa Abd El Fattah, détenu injustement en Égypte

Remettez en liberté Alaa Abd El Fattah, détenu injustement en Égypte À la suite de la criminalisation des manifestations pacifiques de protestation en Égypte en novembre 2013, 57 organisations et particuliers ont publié une déclaration commune pour dénoncer les arrestations de blogueurs et d'activistes politiques égyptiens.
18 novembre 2011 | Égypte

Alors que la situation de la liberté d'expression se détériore, RSF appelle la communauté internationale à réagir

Alors que le pays s'engage dans une série de scrutins qui s'étalent de novembre 2011 à mars 2012, la crispation du CSFA sur les questions des libertés fondamentales ne fait que s'accentuer.
3 février 2011 | Égypte

Messages de soutien de l'IFEX à nos collègues égyptiens

Messages de soutien de l'IFEX à nos collègues égyptiens Le 3 février, un nombre record de 55 membres a appelé le gouvernement égyptien à respecter et à protéger la liberté d'expression et le droit à l'information. Pour lire les messages de soutien, cliquez ici.
3 février 2011 | Égypte

Cinquante-cinq membres de l'IFEX et six autres organisations exhortent les autorités à respecter et à protéger la liberté d'expression et le droit à l'information

Cinquante-cinq membres de l'IFEX et six autres organisations exhortent les autorités à respecter et à protéger la liberté d'expression et le droit à l'information Les organisations ont condamné les graves violations aux droits de la personne qui ont lieu en ce moment précis en Égypte.
1 septembre 2010 | Égypte

Trente-cinq membres de l'IFEX et d'autres organisations demandent aux autorités d'abandonner les accusations contre deux activistes et un blogueur

Gamal Eid, Ahmad Saif al-Islam et Amr Gharbeia sont accusés de diffamation criminelle, recours à des menaces et abus d'outils de communications.
29 septembre 2008 | Égypte

Action commune: Trente sept membres de l'IFEX réclament la fin de l'emprisonnement des journalistes et l'application du code pénal pour les délits de presse; la cour d'appel confirme le jugement rendu contre un journaliste

(EOHR/IFEX) - Ci-dessous, un appel de 37 membres de l'IFEX réclamant la fin de l'emprisonnement des journalistes égyptiens et à l'application du code pénal pour les délits de presse:
1 mai 2007 | Égypte

Un défenseur des droits de la personne fait face à la peur et à l'intimidation en Égypte

En tant qu’avocat et directeur exécutif du Réseau arabe d'information sur les droits de l'homme (Arabic Network for Human Rights Information, HRinfo), Gamal Eid fait souvent campagne pour réclamer justice au nom de blogueurs et de journalistes emprisonnés. Il le fait notamment au nom de la journaliste d’Al Jazeera Huwaida Taha, qui en appelle d’un jugement la condamnant à six mois de prison, une peine que lui a valu le tournage d’un documentaire sur la torture en Égypte. Puis, en mai, Eid fut lui-même menacé d’une peine d’emprisonnement de cinq ans après qu’un juge eut déposé une poursuite contre lui, sous un fallacieux prétexte d’extorsion. Pour le site Web de HRinfo, lequel héberge des informations sur 141 membres dans 18 pays de la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord, ainsi que le site arabe de l’IFEX, la fermeture semblait inévitable. Eid s’est entretenu avec Kristina Stockwood, coordinatrice du programme d’extension de l’IFEX, au sujet de cette affaire, de la liberté d’expression dans la région en général et des raisons qui poussent HRinfo à ne jamais abandonner la partie.


Replacer dans leur contexte les questions de libre expression.

Inscrivez-vous et recevez IFEX En Contexte.

Agissez !

Réapproprie-toi la technologie ! Mettez fin à la violence contre les femmes en ligne

  • Demandez à Facebook, YouTube et Twitter de faire connaître leur politique concernant la violence contre les femmes en ligne, et de nous aider pour exiger la protection des droits des femmes à la libre expression en ligne.