RÉGIONS:

Un journaliste cité à comparaître pour diffamation

(JED/IFEX) - Rodrigo Angwe, correspondant à Malabo, capitale de la Guinée Équatoriale, de RFI (Radio France Internationale) et de AFP (Agence France Presse) a été convoqué, le 15 avril 2009, au parquet de Malabo pour injures, calomnies et diffamations suite à la publication, le 11 avril 2009, par RFI et AFP, d'une information concernant Mamadou Jaye, directeur général de CEIBA Intercontinental, la compagnie aérienne nationale de Guinée Equatoriale.

Selon une source de cette compagnie, citée par le journaliste, Jaye aurait fuit le pays, entre fin février et début mars 2009, avec 3,5 milliards de FCFA (environ 7 millions $US). Cette source que Angwe croyait être directe a avoué au journaliste le 11 avril qu'elle avait tiré cette information sur internet. Sur l'initiative du journaliste, RFI et AFP ont aussitôt publié un démenti et le droit de réponse de Mamadou Jaye.

Se sentant lésé, le directeur général de CEIBA Intercontinental a exigé que les deux médias et le journaliste l'indemnisent avec 3,5 milliards de FCFA, soit le même montant dont il est accusé d'avoir détourné. L'accusation de l'avocat de Jaye se base également sur un article paru sur la page http://www.guinea-ecuatorial.net intitulé "Mamadou Jaye hunde a Ceiba intercontinental" et signé par un certain Mbo Oba. Il estime que c'est Rodrigo Angwe qui aurait écrit cet article sous un pseudonyme.

Le 15 avril 2009, les deux parties se sont retrouvées devant le juge d'instruction pour un acte de conciliation, étape précédent le procès. N'ayant pas trouvé un accord à l'amiable, ils attendent ainsi d'être fixé sur la date du procès.

Dernier Tweet :

Students inspired by #HungerGames movie detained in #Thailand, could face charges http://t.co/reCVkyzJOE | @hrw