RÉGIONS:

Un journaliste d'une station de radio publique incarcéré depuis fin 2006

(RSF/IFEX) - Tura Kubaba, journaliste du service en langue kunama de la station publique Radio Dimtsi Hafash (Voix des masses), a été emprisonné en Erythrée fin 2006 et a disparu depuis dans l'une des prisons du pays, a appris Reporters sans frontières auprès de sources locales.

"Dans le silence général, un nouveau nom vient s'ajouter à la liste des journalistes qui ont disparu dans les geôles érythréennes. Cette tragédie est rendue plus pathétique encore par le fait que l'on apprend la disparition d'un homme près de deux ans après, étant donné le mur de terreur dressé autour du pays par le gouvernement. La mollesse de la communauté internationale contraint les Erythréens libres et leurs amis à compter, impuissants, les victimes de la politique despotique de celui qui se fait passer pour leur libérateur, le président Issaias Afeworki", a déclaré l'organisation.

Le journaliste Tura Kubaba a été arrêté à une date indéterminée, entre août et décembre 2006, et incarcéré à la prison militaire de "Track-B", dans la banlieue ouest d'Asmara. Ce centre de détention serait constitué de cellules souterraines et de containers en métal, dans lesquels environ 2000 prisonniers seraient détenus, sous l'autorité d'un certain "colonel Berhane". Tura Kubaba a été transféré courant 2007 dans un lieu inconnu.

Agé d'une quarantaine d'années, Tura Kubaba est un journaliste d'origine kunama, une minorité ethnique de l'ouest de l'Erythrée. Il serait accusé d'avoir eu "des contacts avec des organisations kunama", selon une source locale.

Le cas de Tura Kubaba porte à seize le nombre de journalistes érythréens dont l'incarcération peut être confirmée. Selon les informations de Reporters sans frontières, au moins quatre journalistes, parmi la dizaine arrêtés lors des grandes rafles de septembre 2001, sont morts en détention dans la prison de haute sécurité d'Eiraeiro, dans le nord-est du pays, dont le célèbre cofondateur de l'hebdomadaire "Setit", Fessehaye Yohannes, dit "Joshua".

Dernier Tweet :

Draft media law legalises closure of media houses in semiautonomous #Puntland http://t.co/fV9rmptD0V | @NUSOJofficial @IFJAfrica #Somalia