RÉGIONS:

Un graphiste du quotidien "El Periódico" assassiné à l'arbalète

(RSF/IFEX) -Reporters sans frontières exprime son horreur après l'assassinat, le 22 octobre 2008, d'Abel Girón Morales, 29 ans, graphiste du quotidien privé national "El Periódico". Le journaliste a été touché à la poitrine par une flèche tirée d'une arbalète depuis une voiture qui le suivait, alors qu'il venait de quitter son domicile pour se rendre dans les bureaux du journal, aux portes de la capitale. Il est décédé lors de son transport à l'hôpital. Le ministère public n'a pas souhaité communiquer à la presse le mobile présumé du crime, pour ne "pas entraver le cours de l'enquête".

"Nous exprimons notre consternation devant ce crime d'une rare cruauté, qui porte à trois le nombre de journalistes guatémaltèques décédés de mort violente cette année. Dans les trois affaires, le mobile reste à établir. Nous adressons toutes nos condoléances à la famille d'Abel Girón Morales et à la rédaction d'"El Periódico". Nous espérons que les auteurs de cet assassinat seront rapidement identifiés et arrêtés. Nous attendons d'en connaître le mobile", a déclaré Reporters sans frontières.

Des témoins de la scène, dont un voisin qui a immédiatement retiré la flèche de la poitrine de la victime, ont décrit l'assassin présumé comme "un homme à l'allure jeune", passager d'un pick-up noir qui était en mouvement au moment du tir. Les pompiers dépêchés sur place ont confié n'avoir jamais connu une pareille attaque par le passé. La sous-chef de la section du ministère public en charge de l'enquête a, quant à elle, attribué le mode opératoire au "sadisme" avec lequel agissent certains criminels, et a souligné que ceux-ci semblaient connaître avec précision les habitudes de la victime.

Dernier Tweet :

Follow daily updates of Abdulhadi Al Khawaja's hunger strike in #Bahrain http://t.co/WCfrNUFpDd via @BahrainRights