Pour une connexion sécurisée, cliquez ici. Si vous vous demandez toujours pourquoi le protocole HTTPS est si important, cliquez ici.

RÉGIONS:

Le rapporteur spécial de l'OEA demande la fin de l'impunité en Haïti

Le Rapporteur spécial de l'Organisation des États américains (OEA) pour la liberté d'expression, Eduardo Bertoni, presse le gouvernement haïtien d'assurer la sûreté des journalistes et de procéder à des enquêtes en profondeur afin de châtier ceux qui les attaquent.

Dans un rapport rendu public la semaine dernière, Bertoni fait remarquer que l'exercice de la liberté d'expression en Haïti a entraîné la mort de journalistes et provoqué des menaces envers d'autres journalistes qui critiquent le gouvernement.

« La possibilité constante de représailles en raison de l'objet des enquêtes, de ce qui est imprimé ou de ce qui est diffusé, tout cela mène à l'autocensure dans de nombreux médias et chez de nombreux communicateurs sociaux », ajoute-t-il.

En outre, le gouvernement ne parvient pas à châtier les responsables des assassinats et des actes de harcèlement contre les journalistes, dit Bertoni, ce qui contribue à l'intimidation et à l'autocensure. Par ailleurs, les lois « desacato » ou lois sur les insultes, qui mettent les autorités à l'abri de la critique publique, contreviennent à la Convention américaine relative aux droits de l'homme et doivent donc être abrogées, dit-il.

Lire le rapport complet à : http://www.cidh.org/Relatoria

Dernier Tweet :

Prime Minister Modi bypasses mainstream media and takes to Twitter http://t.co/d9vYxy01hU | @IndexCensorship #India