RÉGIONS:

SEPT ANS D'IMPUNITÉ POUR LES ASSASSINS D'UN JOURNALISTE

Au septième anniversaire du meurtre du populaire journaliste de la radio Jean Dominique, ses assassins s'en tirent toujours avec impunité, rapporte Reporters sans frontières (RSF).

On a relancé l'enquête il y a deux ans, et on a reçu un nouvel élan l'année dernière lorsque le président René Préval, un ami de Dominique, a été élu, et que le premier procureur enquêteur dans l'affaire a été désigné à titre de procureur chef de Port-au-Prince. Mais aucun des tueurs présumés, dont l'identité et les allées et venues sont connues, n'a été arrêté de nouveau.

La première enquête sur le meurtre de Dominique s'est terminée en 2003, trois ans après que celui-ci eut été abattu, en compagnie de Jean-Claude Louissaint de la station de radio indépendante Haïti Inter, dans le stationnement de la station. Dominique était connu pour ses commentaires politiques où il s'en prenait à la dictature.

L'enquête a entraîné l'arrestation et l'inculpation de six individus. Les chefs d'accusation portés contre trois d'entre eux ont été abandonnés après qu'ils eurent fait appel. Les trois hommes mis en accusation et incarcérés se sont échappés en février 2005 lors d'une mutinerie. RSF rapporte que leurs allées et venues sont actuellement connues. Trois autres personnes, dont l'ancien maire adjoint de Port-au-Prince, ont été arrêtés pour avoir instigué le meurtre, mais n'ont jamais été interrogés.

Consultez les sites suivants :
- RSF « Sept ans d'impunité » : http://www.rsf.org/article.php3?id_article=21568
- Un journaliste de la radio assassiné : http://www.ifex.org/20en/content/view/full/26342
- Impunité en Haïti : http://www.ifex.org/20en/content/view/full/80782/
- Campagne de soutien au Groupe haïtien Jean Dominique : http://www.haitisupport.gn.apc.org/fea_camps_main.html#jeando
(3 avril 2007)

Dernier Tweet :

Conditions increasingly restrictive for foreign correspondents in #China http://t.co/1stjYcPyi5 | @pressfreedom