RÉGIONS:

Quatre films sur la province d'Aceh et le Timor oriental censurés

(RSF/IFEX) - Reporters sans frontières dénonce la décision des autorités indonésiennes d'interdire la diffusion de quatre films, trois sur le Timor oriental et un sur la province d'Aceh, lors d'un festival à Jakarta.

"Le retour de la paix en Aceh et au Timor oriental devrait s'accompagner d'un débat libre et serein sur la situation de ces deux régions. Mais le gouvernement continue de faire appel à des méthodes archaïques de la censure. C'est regrettable. Il devient urgent que les critères du Bureau indonésien de la censure soient revus afin de garantir la liberté d'expression", a déclaré Reporters sans frontières.

Les responsables du Bureau indonésien de la censure (LSF) ont interdit la diffusion pendant le 8e Festival international du film de Jakarta (JiFFest) du documentaire "The Black Road" de William Nessen, de "Tales of Crocodiles" d'un réalisateur néerlandais, de "Passabe" du Singapourien James Leong, "Timor Loro Sae" de la Brésilienne Lucélia Santos. Lalu Roisamri, responsable de la programmation du JiFFest a confirmé à Reporters sans frontières que la décision était sans appel.

Le documentaire "The Black Road" a été diffusé dans plusieurs festivals internationaux. Le documentaire raconte les événements dans la province d'Aceh, notamment le tsunami et les accords de paix. Son réalisateur, le journaliste nord-américain William Nessen, a été emprisonné en Indonésie en 2003 pour avoir couvert les affrontements entre l'armée et les rebelles d'Aceh.

Déjà en 2005, les trois films traitant de la situation au Timor avaient été interdits par la censure.

Dernier Tweet :

¡Ya está en-línea el tráiler de la campaña 2014 #EndImpunity! Míralo: http://t.co/Pna6bjSqnj