Pour une connexion sécurisée, cliquez ici. Si vous vous demandez toujours pourquoi le protocole HTTPS est si important, cliquez ici.

RÉGIONS:

DES MEMBRES DE L'IFEX APPUIENT LA CAMPAGNE DE PÉTITION

Tandis que les leaders africains arrivent au Mozambique pour participer au deuxième sommet de l'Union africaine (UA), 17 groupes membres de l'IFEX se sont joints à plus de 140 groupes de défense de la liberté de la presse et des droits de la personne du monde entier pour demander aux gouvernements de libérer les journalistes incarcérés et d'abolir les lois répressives sur les médias en vigueur en Afrique.

Au nom de 140 organisations et personnes, l'Institut des médias d'Afrique australe (Media Institute of Southern Africa, MISA) présentera le 9 juillet une pétition à l'Union africaine (UA) à Maputo, où elle tient son sommet du 10 au 12 juillet.

La pétition demande aux États membres de l'UA « de libérer sans tarder tous les journalistes incarcérés, de rouvrir toutes les entreprises de presse qui ont été fermées, d'abolir les lois hostiles aux médias et de reconnaître l'importance d'une presse libre, de la liberté d'expression et des autres droits qui l'accompagnent comme ingrédients vitaux nécessaires à l'édification de sociétés libres, démocratiques et prospères ».

De nombreux gouvernements africains continuent de violer le droit à la libre expression, malgré le fait qu'à peu près tous les États ont adopté ou ratifié l'acte constitutif de l'Union africaine, ainsi que la Charte africaine des droits de l'homme et des peuples, et la Déclaration universelle des droits de l'homme des Nations Unies, de souligner la pétition.

La pétition était coordonnée par le Centre pour la recherche, l'éducation et le développement de la liberté d'expression et des droits associés (Centre for Research Education & Development Of Freedom of Expression & Associated Rights, CREDO) et FAHAMU.

Les deux organisations se sont jointes au MISA, à la Fédération internationale des journalistes et à l'Association mondiale des journaux et ont émis aujourd'hui à la presse une déclaration dans laquelle ils font part de leur préoccupation devant l'absence de progrès dans la consolidation de la liberté d'expression et des autres droits de la personne dans les pays de l'UA.

Selon le MISA, alors que la Commission africaine des droits de l'homme et des peuples, créée en 1986, a adopté une Déclaration de principes sur la liberté d'expression, on s'interroge encore quant aux moyens utilisés pour faire appliquer ces principes dans les États qui les violent.

Par ailleurs, dans une lettre au secrétaire général de l'UA, Amara Essy, le Comité pour la protection des journalistes (CPJ) se dit consterné de constater que la liberté de la presse ne figure pas à l'ordre du jour de la conférence. « Nous espérons que Votre Excellence utilisera son autorité pour que la question de la liberté de la presse en Afrique soit soulevée à la conférence, et qu'à l'avenir elle reste à l'ordre du jour de l'Union africaine.

Nous espérons aussi que vous profiterez de l'occasion du sommet de Maputo pour encourager les membres de l'UA à améliorer les conditions d'existence des médias dans leurs pays respectifs », de dire le CPJ.

Le CPJ mentionne cinq pays africains ? l'Érythrée, l'Éthiopie, le Maroc, le Togo et le Zimbabwe ? où les violations de la liberté de la presse sont particulièrement sérieuses, mais ajoute que « le harcèlement, l'intimidation et l'incarcération des reporters, ainsi que les restrictions juridiques et la censure, sont monnaie courante sur tout le continent ».

Pour plus de renseignements sur la campagne de pétition du CREDO, communiquer avec Rotimi Sankore à media@credonet.org

Le CREDO dit qu'il poursuivra la campagne de pétition après le sommet de l'UA, et que les personnes qui veulent la signer sont invitées à se rendre à : http://www.ipetitions.com/campaigns/freeafricanmedia/


Consulter les sites suivants :


- Fédération internationale des journalistes : http://www.ifj.org/default.asp?Index=1705&Language=FR

- Association mondiale des journaux :
http://www.wan-press.info/pages/article.php3?id_article=1417
- Comité pour la protection des journalistes : http://www.cpj.org/protests/03ltrs/AfricaUnion08july03pl.html

- Commission africaine des droits de l'homme et des peuples : http://www.achpr.org/

- Union africaine : http://www.africa-union.org/

Dernier Tweet :

IPI members call for review of #SouthAfrica bill, adopt other resolutions http://t.co/Y48k2foglg | @globalfreemedia #Ethiopia #Egypt #Iran