Pour une connexion sécurisée, cliquez ici. Si vous vous demandez toujours pourquoi le protocole HTTPS est si important, cliquez ici.

RÉGIONS:

DEUX JOURNALISTES PERDENT LA VIE

L'Irak est devenu l'un des endroits les plus dangereux du monde où pratiquer le journalisme, et cette réalité s'est confirmée une fois de plus la semaine dernière avec l'assassinat de deux autres journalistes.

Le Comité pour la protection des journalistes (CPJ), Reporters sans frontières (RSF) et la Fédération internationale des journalistes (FIJ) rapportent que Waldemar Milewicz, l'un des correspondants de guerre polonais les plus expérimentés, et son producteur Mounir Bouamrane, ont été abattus le 7 mai par des individus armés pendant qu'ils se déplaçaient en voiture dans la ville de Latifiya.

Les deux journalistes travaillaient pour une station de télévision d'État polonaise, TVP. Le caméraman Jerzy Ernst et un chauffeur irakien ont survécu à l'attentat.

Les journalistes étaient partis de Bagdad et se dirigeaient vers Babylone, au sud, où se trouve une base militaire polonaise, et avaient emprunté une route secondaire après avoir constaté que la route principale était fermée, indique le CPJ. Ils ne se trouvaient en Irak que depuis quelques jours lorsqu'ils ont été tués.

Au moins douze journalistes ont été tués en Irak depuis janvier 2004, dit RSF. Milewicz et Bouamrane, qui était citoyen algérien, sont les premiers journalistes étrangers tués.

Consulter les sites suivants :

- RSF : http://www.rsf.org/article.php3?id_article=10321

- CPJ : http://www.cpj.org/enemies/worst_places_04/worst_places_04.html

- FIJ : http://www.ifj.org/default.asp?Index=2472&Language=EN

Dernier Tweet :

[4 de 4] De cara al futuro: IFEX armó guías de recursos especiales de @UN diseñadas para luchar contra la impunidad: http://t.co/4VsbhI4y1r