Pour une connexion sécurisée, cliquez ici. Si vous vous demandez toujours pourquoi le protocole HTTPS est si important, cliquez ici.

RÉGIONS:

LES ÉLECTIONS SONT ENTACHÉES PAR L?INGÉRENCE DU GOUVERNEMENT

Le groupe Human Rights Watch (HRW) a accusé le 5 octobre le gouvernement kazakh d’avoir
usé de tactiques pour restreindre la liberté de la presse en prévision des élections parlementaires
du 10 octobre. Les manœuvres éhontées du gouvernement, notamment l’interdiction de certains
candidats de l’opposition et la censure et le musellement des médias, sont directement contraires
aux normes internationales et même à la loi sur les élections du Kazakhstan. HRW rapporte que
“le harcèlement contre la presse écrite et électronique se poursuit avec autant d’intensité”.

HRW atteste que l’élection de janvier du Président Nazarbaev a été entachée gravement par le
recours à de telles tactiques. Lors de l’élection présidentielle, dit HRW, le gouvernement kazakh a
ordonné aux organismes du gouvernement de travailler à obtenir l’appui du public en faveur du
Président Nazarbaev. Le gouvernement s’est appliqué à “faire activement obstruction à la
formation, à l’immatriculation et aux activités de groupes de citoyens qui veulent s’organiser pour
appuyer des candidats de l’opposition ou pour participer à la tenue du scrutin comme
observateurs”. De plus, le gouvernement kazakh a modifié la loi électorale en mai 1998, ce qui lui
a permis de disqualifier plusieurs candidats importants de l’opposition. HRW rapporte qu’à
l’heure actuelle “cinq journaux privés, affiliés à l’opposition, ont été mis à l’amende pour des
délits de diffamation extrêmement contestables, soumis à des vérifications fiscales abusives,
fermés temporairement ou définitivement”. On peut lire le rapport intégral sur le site de HRW à : http://www.hrw.org/reports/1999/kazakhstan/.


Dernier Tweet :

المناطق الخاضعة لسيطرة الدولة الإسلامية في #العراق و#سوريا بمثابة "ثقوب سوداء" لوسائل الإعلام http://t.co/mf18XQFI4X | @rsf_rwb داعش#