Pour une connexion sécurisée, cliquez ici. Si vous vous demandez toujours pourquoi le protocole HTTPS est si important, cliquez ici.

RÉGIONS:

La propriétaire d'une chaine de télévision visée par la vindicte populaire

(RSF/IFEX) - Une foule d'environ 150 personnes, armées d'armes de poing et de pistolets, a pris d'assaut la chaîne satellitaire privée Scope TV, le 17 octobre 2010. Le directeur de la chaîne, Mohamed Talal Al-Said, a déclaré à l'agence Reuters qu'une dizaine de personnes auraient été blessées au cours de l'incident.

Selon des employés, les assaillants étaient à la recherche de la directrice de la chaîne, Fajr Othman Mazaal Al-Said, et de son frère, Mohamed Talal Al-Said, menacés de mort depuis trois jours.

Ce déchaînement de violence fait suite à la diffusion, le 16 octobre 2010, du Talk-show "Zain wa Shain" ("Bon et mauvais"), au cours duquel le présentateur aurait sous-entendu qu'un des membres de la famille régnante, haut fonctionnaire au ministère de l'Information, serait à l'origine de la plainte déposée par le ministère en question contre la directrice de la chaîne pour "incitation au renversement du régime de gouvernement" et "pression en vue de changer le régime par usage de la force ".

Cette poursuite avait été engagée après la diffusion de la série télévisée humoristique, "Sawtak Wasal" ("Ta voix a été entendue"), au mois de Ramadan dernier. Dans un épisode, des marionnettes, habillées et s'exprimant à la manière des Bédouins, parodiaient les membres du Parlement.

Fajr Al-Said a été informée par le procureur général du transfert de la plainte du ministère de l'Information devant le tribunal pénal le 14 octobre 2010. Les dates des plaidoiries n'ont pas encore été fixées. Selon son avocat, Maître Al-Sabaiy, la propriétaire de la chaîne et productrice de la série risque la peine de mort ou la prison à vie.

Reporters sans frontières condamne l'agression dont a fait l'objet la chaîne satellitaire privée Scope TV, ainsi que la plainte déposée par le ministère de l'Information contre sa directrice. L'organisation exhorte les autorités à appeler à un retour au calme. Il est de leur responsabilité d'assurer la sécurité de l'ensemble des citoyens. Par ailleurs, les charges qui pèsent contre cette journaliste doivent être abandonnées.

La série comique "Sawtak Wasal" avait été une première fois interdite de diffusion le 25 août 2009, après seulement trois épisodes, sur demande du ministre de l'Information Cheikh Ahmad Abdallah al-Sabah.

Écrivain connue pour son ton libre et son engagement en faveur de la controverse sociale, Fajr Al-Said est la fondatrice du Centre Scope pour la production artistique en 1993. Spécialisée dans la production de pièces de théâtre et de séries télévisées, la journaliste et écrivain a lancé la chaîne satellitaire privée Scope TV en 2007.

Par ailleurs, l'audience du 18 octobre 2010 dans le cadre du procès intenté contre Mohammed Abdel Qader Al-Jassem par le fils de l'Emir a été reportée au 1er novembre 2010. Le 19 octobre sera rendu le verdict dans le cadre du procès intenté contre le journaliste par le Premier ministre, Cheikh Nasser Mohammed Al Ahmed Al-Sabah.

Dernier Tweet :

الاحتجاجات السلمية الأسبوعية في الضفة الغربية يشوبها العدوان الإسرائيلي ضد الصحفيين http://t.co/oeLwvsV4V0 | @MADA_Palestine #Israel