Pour une connexion sécurisée, cliquez ici. Si vous vous demandez toujours pourquoi le protocole HTTPS est si important, cliquez ici.

RÉGIONS:

Au Libéria, une école de journalisme est pillée et crie à l'aide

2 septembre 2003

L'Institut du journalisme du Libéria (Liberian Institute of Journalism, LIJ), organisation sans but lucratif, non partisan de formation en journalisme, basée à Monrovia, au Libéria, tente d'obtenir l'aide de la communauté internationale après que ses bureaux eurent été mis à sac et ses ordinateurs volés, rapportent l'Institut des médias d'Afrique australe (MISA) et IJNet.

Le directeur général du LIJ, Vinnie Hodges, dit que tous les ordinateurs de son organisation ont été volés et les installations de production détruites. « Nous avions un programme de formation en informatique pour les journalistes, qui a permis de former plus de 100 journalistes libériens. Nous avions 25 ordinateurs. Notre studio de production, qui servait à former des journalistes de la radiotélévision et à produire des émissions destinées à notre projet de radio communautaire rurale, a été complètement pillé », dit Hodges.

Le programme de formation en informatique du LIJ était d'abord financé par le Comité mondial pour la liberté de la presse (WPFC), Freedom Forum et l'International Center for Journalists. L'équipement du studio était fourni grâce à des fonds de l'Initiative de l'Open Society pour l'Afrique de l'Ouest (Open Society Initiative for West Africa, OSIWA), du National Endowment for Democracy (NED), de Freedom Forum et du WPFC.

Le LIJ recherche des dons en argent ou des ordinateurs, des livres et de l'équipement de production pour remplacer ce qui a été volé ou détruit.

Pour plus de renseignements ou pour faire un don, communiquer avec le directeur général de la LIJ, Vinnie Hodges, au téléphone : +01137747-558-505; courriel : lij@kabissa.org

Dernier Tweet :

IPI members call for review of #SouthAfrica bill, adopt other resolutions http://t.co/Y48k2foglg | @globalfreemedia #Ethiopia #Egypt #Iran