RÉGIONS:

Le journaliste Boussada Ben Ali toujours en détention après l'ajournement de son procès

(MFWA/IFEX) - Boussada Ben Ali, directeur de publication du journal indépendant "L'Action" basé à Niamey, restera en détention jusqu'à ce que le Tribunal de Niamey entende son affaire le 2 février 2009

Boussada est poursuivi pour avoir prétendument "diffusé des fausses informations".

Le correspondant de la Fondation pour les Médias en Afrique de l'Ouest (MFWA) a rapporté que le Tribunal n'a pas pu entendre le procès le 27 janvier 2009 parce que le Ministère public voulait obtenir une mise à jour au sujet d'un autre procès en diffamation institué par un ancien ministre.

En novembre 2007, Boussada a été condamné à deux mois assortis de sursis pour diffamation de Rhissa Ag Boula, alors ministre d'État. Dans cette affaire, "L'Action" a rapporté que Rhissa était impliqué dans les activités du Mouvement des Nigériens pour la Justice (MNJ), un mouvement touareg qui a sévi dans le nord du pays il y a deux ans. Le rédacteur a interjeté l'appel.

Le correspondant de la MFWA a rapporté qu'en 2008, Rhissa, qui est maintenant en exil en France, après avoir avoué qu'il était de connivence avec le MNJ, a été inculpé de meurtre et condamné par contumace à la mort.

Le 23 janvier 2009, Boussada a été arrêté et détenu par la Police pour avoir mis en cause les conditions de passation d'un marché par le ministre des Finances et de l'Économie, M. Mahamane Ali Lamine Zeine. Il a prétendu que le ministre avait détourné une partie de la somme de FCFA 127 milliards (environ 256,5 millions $US) d'un contrat pétrolier entre le Niger et la Chine.

Mise à jour du cas Ben Ali: http://www.ifex.org/fr/content/view/full/100289

Dernier Tweet :

#Chile: Privacidad en el trabajo ¿Puede el jefe mirar chats y redes sociales del trabajador? http://t.co/0xxrdzQ6Kx | @derechosdigital