RÉGIONS:

Deux journalistes de la presse écrite détenus

(MFWA/IFEX) - Zakari Alzouma et Ayouba Karimou, respectivement éditeur et directeur de publication de l'"Opinion", un journal privé basé à Niamey, ont été interpellés le 7 octobre 2011 et détenus pour environ six heures dans les locaux du Quartier général de la Police judiciaire (PJ) à Niamey.

Le correspondant de la Fondation pour les Médias en Afrique de l'Ouest (MFWA) a rapporté que l'interpellation et la détention ultérieure des deux journalistes ont fait suite à deux plaintes déposées contre eux par le Procureur de la République près du Tribunal de Grande Instance de Niamey.

Le correspondant a affirmé que le 13 octobre, Alzouma et Karimou ont comparu devant le Procureur de la République pour répondre à des questions supplémentaires au sujet d'un article publié en septembre 2011, où le journal "Opinion" aurait accusé l'association des magistrats, le Syndicat Autonome des Magistrats du Niger (SAMAN), d'actes de corruption.

Ledit article paru dans l'édition du 28 septembre du journal et titré : "Corporatisme ou connerie?" était une manifestation de soutien pour le ministre de la Justice, M. Marou Amadou, qui avait prétendu que les juges et les magistrats du pays étaient corrompus.

Dernier Tweet :

Discotech hosted by @Info_Activism and @APC_News features Katitza from @EFF on circumvention is not a crime http://t.co/dXO65cPoUX