Pour une connexion sécurisée, cliquez ici. Si vous vous demandez toujours pourquoi le protocole HTTPS est si important, cliquez ici.

RÉGIONS:

LES MÉDIAS PALESTINIENS COINCÉS DANS L'AFFRONTEMENT ENTRE LE HAMAS ET LE FATAH

La lutte grandissante entre factions au sein de l'Autorité Palestinienne rend les médias palestiniens davantage sujets aux attaques, préviennent la Fédération internationale des journalistes, le Comité pour la protection des journalistes (CPJ) et Reporters sans frontières (RSF). Au cours des trois derniers mois, plusieurs journalistes ont été menacés, passés à tabac et harcelés par des membres du Hamas et d'autres du Fatah, une aile de l'Organisation de Libération de la Palestine.

Le 5 juin 2006, quelque 50 militants armés ont fait irruption dans les studios de Télévision Palestine à Khan Younis, dans le sud de la Bande de Gaza, rapportent la FIJ, le CPJ et RSF. La station est affiliée au Fatah.

Les assaillants ont ordonné au personnel de quitter les lieux et ont frappé plusieurs caméramans et techniciens. Ils ont aussi détruit de l'équipement de radiodiffusion, des archives, des ordinateurs et du mobilier, provoquant pour plus d'un million de dollars (US) de dégâts et rendant le studio inutilisable. D'après le dirigeant de Télévision Palestine, Mohammed al-Dahoudi, les assaillants portaient des bandeaux du Hamas.

Télévision Palestine est un média parmi plusieurs, dont l'Agence de nouvelles palestinienne (WAFA), Wafa Radio et la Voix de la Palestine, qui constituent la Société de radiodiffusion palestinienne (Palestinian Broadcast Corporation, PBC). La PBC est contrôlée par le Président de l'Autorité Palestinienne, Mahmoud Abbas, et est accusée par le gouvernement, dirigé par le Hamas, de favoriser le Fatah.

Lors d'un autre incident, des inconnus ont mis le feu le 20 mai à trois voitures appartenant au radiodiffuseur arabe Al-Jazirah dans la ville de Ramallah, en Cisjordanie. Les voitures se trouvaient dans le stationnement d'un immeuble du centre-ville, où est installé le principal bureau d'Al-Jazirah à Ramallah. Tant le Hamas que le Fatah accusent Al-Jazirah de parti pris.

Plusieurs journalistes palestiniens ont reçu des menaces de mort en avril à cause de leurs reportages critiques du Hamas. L'un d'entre eux était Muwafaq Matar, reporter à la station de radio « Al-Hurriya » de Gaza, favorable au Fatah. D'autres employés de la station ont aussi été menacés.

Par ailleurs, le Syndicat des journalistes de Palestine aurait reçu des plaintes de sept journalistes de la Bande de Gaza qui ont reçu des menaces par courriel, au téléphone ou par télécopieur à cause de leurs reportages.

Consulter les sites suivants :

- RSF : http://www.rsf.org/article.php3?id_article=17928
- CPJ : http://www.cpj.org/news/2006/mideast/israel06june06na.html
- FIJ : http://www.ifj.org/default.asp?Index=3961&Language=EN
- Dossier récapitulatif de Human Rights Watch : http://hrw.org/english/docs/2006/01/18/isrlpa12224.htm
- BBC : http://news.bbc.co.uk/1/hi/world/middle_east/5006856.stm
- International Crisis Group : http://www.crisisgroup.org/home/index.cfm?l=1&id=4171
- Council on Foreign Relations : http://www.cfr.org/publication/10770/abbas_bold_gamble.html

Dernier Tweet :

[4 de 4] La campagne de 2014 contre l’impunité est peut-être terminée, mais nous regardons vers l’avenir : http://t.co/7xfP9yU2Ph