RÉGIONS:

Trois membres du Fatah condamnés pour le meurtre de deux journalistes

(RSF/IFEX) - Reporters sans frontières a écrit, le 25 mai 2009, au Premier ministre Ismaël Hanieyh, suite à la décision du tribunal militaire de Gaza prise la veille, de condamner à la peine capitale les trois responsables de l'assassinat, le 13 mai 2007, des deux journalistes Souleimane Al-Achi et Mohammed Abdou. Les trois accusés, Chadi Abdelkarim Madhoun, Chadi Khadar Ahmed et Raed Sabri Maqoussi, sont tous membres du Fatah.

"Certes, Reporters sans frontières se bat pour que les assassins des journalistes soient arrêtés et jugés (. . .). Mais l'organisation est clairement opposée à la peine capitale, contraire aux principes fondamentaux des droits de l'homme. Par ailleurs, cette condamnation est très clairement politique, du fait des affrontements entre le Fatah et le Hamas dans la bande de Gaza. Or la justice, même militaire, ne saurait être instrumentalisée à des fins partisanes", a écrit l'organisation.

Reporters sans frontières demande "que justice soit faite pour Souleimane Al-Achi et Mohammed Abdou, mais que la peine de mort prononcée contre leurs meurtriers soit commuée en peine de prison".

Souleimane Al-Achi et Mohammed Abdou étaient journalistes pour "Palestine", journal proche du Hamas. Ils ont été assassinés le 13 mai 2007 lors d'affrontements entre le Hamas et le Fatah. Affrontements qui se sont achevés par la prise de pouvoir du Hamas sur la bande de Gaza le 17 juin 2007.

Chadi Khadar Ahmed, 30 ans, a été arrêté le 10 octobre 2007. Il est aujourd'hui détenu par la police à Gaza. Raed Sabri Maqoussi, 29 ans, arrêté le 13 mars 2008, s'est enfui de la prison de Gaza, lors de l'attaque aérienne par l'armée israélienne, le 28 décembre 2008, dans le cadre de l'opération "Plomb durci". Chadi Abdelkarim Madhoun, 30 ans, n'a toujours pas été arrêté.

Dernier Tweet :

Condamnés à deux mois et demi de prison, les deux journalistes #français seront bientôt libérés http://t.co/Ip54MHFUkS | @rsf_rwb #Indonésie