RÉGIONS:

Un journaliste assassiné à Mindanao: le premier dans le pays en 2007

(RSF/IFEX) - Reporters sans frontières condamne l'assassinat de Hernani Pastolero, rédacteur en chef du "Lightning Courier", alors qu'une délégation de l'ONU se trouve aux Philippines pour enquêter sur la vague d'homicides dont sont victimes les professionnels des médias depuis 2001.

"Hernani Pastolero est le premier journaliste assassiné aux Philippines en 2007. Malheureusement, chaque année, plusieurs professionnels des médias sont tués dans ce pays. Il est temps que le gouvernement mette un terme à l'impunité dont jouissent les auteurs de ces crimes en s'efforçant de les identifier et de les traduire en justice", a affirmé l'organisation.

Hernani Pastolero, âgé de 64 ans, a été tué de deux balles dans la tête, le 19 février 2007, alors qu'il se trouvait à son domicile, dans la ville de Sultan Kudarat, sur l'île de Mindanao. L'assassin du rédacteur en chef de l'hebdomadaire "Lightning Courier" ainsi que le motif du crime demeurent inconnus. L'officier de police en charge de l'investigation, Ismael Mama, a affirmé qu'il tentait d'établir une liste d'ennemis potentiels du journaliste alors que ce dernier n'avait pas reçu de menaces, selon sa famille.

L'assassinat de Hernani Pastolero survient alors que Philip Alston, porte-parole de l'ONU, se trouve dans la ville de Davao, sur l'île de Mindanao, afin de rencontrer les familles et proches de professionnels des médias tués ces dernières années. Cette mission a été organisée par la présidente Gloria Macapagal-Arroyo à la demande de familles de victimes qui refusaient de collaborer avec une délégation gouvernementale.

Dernier Tweet :

Media persons injured in police attack during rioting; PTV stormed in Islamabad http://t.co/6INviWDBH4 | @Pakistan_Press #Pakistan