RÉGIONS:

Grâce présidentielle à l'occasion du 20e anniversaire de la réunification

(RSF/IFEX) - Reporters sans frontières se félicite de la décision du président yéménite Ali Abdullah Saleh de gracier les journalistes emprisonnés ou poursuivis par la justice au Yémen, le 22 mai 2010.

"Enfin, nos critiques sur la détérioration de la situation des médias et sur la multiplication des procès contre les journalistes au Yémen ont abouti à une réaction positive de la part des autorités. Nous rappelons cependant que plusieurs procès contre des journalistes et des journaux yéménites sont en cours, tels l'hebdomadaire indépendant 'Al-Masdar', l'hebdomadaire 'Al-Nida', le journal 'Hadith Al-Madena' et le journal 'Al-Tajamu'", a déclaré l'organisation.

A l'occasion du 20e anniversaire de la réunification des deux Yémen, une cérémonie a eu lieu le 22 mai dans la province Taëz (230 km au sud-ouest de Sanaa), lors de laquelle, le gouverneur de la province, Hammoud Khaled Al-Soufi, a annoncé la décision du président Ali Abdullah Saleh de gracier les journalistes poursuivis en justice ou déjà condamnés pour des affaires de droit commun à condition, toutefois, que les journalistes "mettent leur plume au service de la patrie et à consolider l'unité nationale".

Le 21 mai 2010, les autorités yéménites ont décidé de suspendre les poursuites judiciaires contre le journaliste d'opposition Mohamed Al-Maqalih. Ce rédacteur en chef du site d'informations du Parti socialiste d'opposition, Al-Eshteraki, est connu pour ses prises de position critiques à l'égard du gouvernement d'Ali Abdullah Saleh.

Le 24 mai 2010, le journaliste Hossein Al-Leswas a été libéré de la prison centrale de Sanaa. Ce journaliste, emprisonné le 2 mai 2010 pour un an de prison ferme, a lui aussi bénéficié de la grâce du président.

Par ailleurs, Reporters sans frontières a appris que le procès des journalistes Fouad Rashed, directeur de publication du site Al-Mukalla Press, Salah Al-Saqladi, directeur du site Adengulf-website, et du militant Ahmed Al-Rabizi, qui devait avoir lieu le 24 mai, a été renvoyé au 30 mai 2010, peut-être pour qu'ils bénéficient de la grâce présidentielle.

Dernier Tweet :

MT @cchrcambodia This is Nouv Chantrea, a student fr RUPP calling on the RGC to #EndImpunity, join him at: http://t.co/tQJKt7LATg #Cambodia