RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Les membres de l'IFEX-TMG expriment leur inquiétude face à la censure et l'interdiction de publier de deux médias

(IFEX-TMG) - Ci-dessous, une lettre commune des membres de l'IFEX-TMG au président tunisien Zine el-Abidine Ben Ali datée du 26 janvier 2007:

Son Excellence Zine el-Abidine Ben Ali
Président de la Tunisie
Fax: +216 71 744 721

24 janvier 2007

Votre Excellence,

Nous vous écrivons au nom du Groupe d'Observation de la Tunisie de l'IFEX, une coalition de 16 organisations défendant la liberté de la presse et la liberté d'expression, pour exprimer notre vive inquiétude face au fait que les autorités tunisiennes ont arbitrairement donné l'ordre à Dar Assabah de ne pas publier son nouveau magazine hebdomadaire L'Expression et ont interdit le magazine français Historia Thématique.

Selon certains rapports, la première édition de L'Expression, publiée par Dar Assabah, devait sortir le 5 janvier. Toutefois, en dépit de la promesse faite par le gouvernement d'autoriser le magazine, peu de temps avant la publication de la première édition les autorités ont interdit à ses éditeurs de le publier.

Début janvier, le gouvernement a également interdit l'édition de janvier/février du magazine français Historia Thématique, qui examinait le thème du Christianisme, de l'Islam et du Judaïsme. C'est la première fois depuis sa création en 1909 qu'Historia Thématique est interdit.

L'ordre de ne pas publier L'Expression et l'interdiction d'Historia Thématique sont les dernières mesures d'une campagne de harcèlement des médias menée par l'Etat, une campagne qui comprend la censure des publications et l'emprisonnement des journalistes.

Nous vous rappelons respectueusement que l'interdiction de publier L'Expression et de distribuer Historia Thématique constituent des violations manifestes du droit à la liberté d'expression, qui est garanti par de nombreuses conventions internationales, en particulier l'article 19 de la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme qui stipule : "Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les idées et les informations par quelque moyen d'expression que ce soit."

Nous vous appelons respectueusement à autoriser immédiatement la publication de L'Expression et la distribution d'Historia Thématique et à mettre fin à la campagne d'intimidation des médias. Nous vous demandons d'user de toute votre influence pour qu'à l'avenir votre pays respecte pleinement les normes internationales de la liberté d'expression.

Dans l'attente de votre réponse dans les meilleurs délais, nous vous prions d'agréer, Votre Excellence, l'expression de notre haute considération.

Les membres du Groupe d'Observation de la Tunisie de l'IFEX sont :

Arabic Network for Human Rights Information (HRinfo.net), Égypte
ARTICLE 19, Royaume-Uni
Journalistes Canadiens pour la Liberté d'Expression (CJFE), Canada
Organisation Egyptienne des Droits de l'Homme (EOHR), Égypte
Index on Censorship, Royaume-Uni
Fédération Internationale des Journalistes (FIJ), Belgique
Fédération Internationale des Associations de Bibliothécaires et d'Institutions (IFLA), Pays-Bas
Institut International de la Presse (IIP), Autriche
Union Internationale des Editeurs (UIE), Suisse
Journaliste en danger (JED), République démocratique du Congo
Media Institute of Southern Africa (MISA), Namibie
PEN Norvège, Norvège
Association Mondiale des Radiodiffuseurs Communautaires (AMARC), Canada
Association Mondiale des Journaux (AMJ), France
World Press Freedom Committee (WPFC), États-Unis
Le Comité des Ecrivains en Prison du PEN international (WiPC), Royaume-Uni

Le groupe d'observation de la Tunisie de l'IFEX

Dernier Tweet :

There’s a lot to learn at this year's #IGF2016. The glossary in our IGF guide will help you navigate key terms. https://t.co/BIvBC7dOxy