RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

JOURNÉE MONDIALE DE LA LIBERTÉ DE LA PRESSE EN MOYEN-ORIENT ET AFRIQUE DU NORD

Les modifications à la constitution égyptienne approuvées par référendum en mars sont critiquées par les groupes de défense des droits de la personne parce qu'elles ouvriraient la porte à l'État policier, et iraient dans le sens d'une surveillance accrue des militants et des communications. C'est pourquoi l'Organisation égyptienne de défense des droits de la personne (Egyptian Organization for Human Rights, EOHR), l'Institut du Caire pour les études sur les droits de la personne (Cairo Institute for Human Rights Studies, CIHRS) et le Réseau arabe d'information sur les droits de la personne (Arabic Network for Human Rights Information, HRinfo) accueillent le 3 mai au Caire un événement où on soulignera les conséquences pour la libre expression des derniers amendements apportés à la constitution. Organisé en collaboration avec le Syndicat des journalistes égyptiens (Egyptian Journalists Syndicate, EJS), cet événement annuel attire habituellement beaucoup l'attention des médias, et a vu son importance grandir à cause des lourdes peines de prison imposées cette année aux journalistes et aux blogueurs.
Aller à : http://www.hrinfo.net, http://www.cihrs.org and http://www.eohr.org
Deux groupes membres de l'IFEX - l'Observatoire de la Liberté de la presse, de l'édition et de la création (OLPEC) de Tunisie et HRinfo - vont rencontrer des partenaires régionaux au Maroc le 5 mai lors d'une conférence intitulée « Les Nouveaux médias et la libre expression » - afin d'attirer l'attention sur les violations de la libre expression en Afrique du Nord. En juin dernier, l'OLPEC et HRinfo se sont joints à des groupes de revendication de six pays d'Afrique du Nord et ont formé un réseau de campagne et de surveillance, le Groupe de travail sur la libre expression en Afrique du Nord (GTLEAN). Le Groupe de travail a été lancé à Casablanca, au Maroc, par l'OLPEC, le Syndicat national de la presse marocaine et l'Association marocaine des droits de l'Homme.
Aller à : http://wgfena.org/
Au Liban, Samir Kassir a été assassiné dans un attentat à la voiture piégée en juin 2005. Plus tard cette même année, Gebran Tueni était tué de la même manière. Mai Chidiac a survécu à un attentat du même genre en septembre 2005, à la suite de quoi on lui a décerné en 2006 le Prix mondial UNESCO/Guillermo Cano de la Liberté de la presse. Le 2 mai, la Fondation Maharat (Fondation Skills) rassemblera des représentants des familles Tueni et Kassir, ainsi que d'Amnistie Internationale et du ministre de l'Information, lors d'une manifestation au centre-ville de Beyrouth afin de lancer une campagne de lutte contre l'impunité pour les personnes responsables des meurtres de journalistes dans le pays. L'événement se tient en collaboration avec l'UNESCO et le Programme de l'IFEX pour le Moyen Orient et l'Afrique du Nord (MENA), avec l'appui du ministère norvégien des Affaires étrangères. Le groupe lance également le 3 mai un observatoire de la liberté d'expression auprès de l'UNESCO.
Aller à : http://www.maharatfoundation.org/
Il ne se passe à peu près pas de semaine sans qu'un journaliste ne soit assassiné en Irak, tandis que le bilan actuel des morts se situe à près de 200 depuis le début de la guerre, et à quinze au moins cette année, selon Reporters sans frontières, RSF) et l'International News Safety Institute (INSI). En Irak, l'Association de défense des droits des journalistes irakiens (Iraki Journalists Rights Defense Association, IJRDA), avec l'appui du Programme MENA de l'IFEX et du ministère norvégien des Affaires étrangères, tient à Bagdad un événement pour attirer l'attention sur les violations de la libre expression en Irak et pour promouvoir la sûreté des journalistes. L'IJRDA publiera une publication intitulé « Al Ra'ay » (« Le point de vue ») qui inclut des reportages sur les journalistes et écrivains détenus, le harcèlement et le meurtre.
Aller à : http://www.ijrda.com/prees/
N'oubliez pas que le site web de l'UNESCO consacré à la Journée mondiale de la liberté de la presse est accessible en arabe : http://typo38.unesco.org/index.php?id=741&L=4

L'Association mondiale des journaux (AMJ) présente aussi des nouvelles en arabe sur le 3 mai sur son Réseau arabe de la presse à : http://www.arabpressnetwork.org/home.php

Autres événements :
- Lancement prochain du premier quotidien indépendant dans la bande de Gaza : http://www.imemc.org/
- Conférence régionale de l'UNESCO sur la sûreté des journalistes et l'impunité, à Amman, en Jordanie, le 3 mai : http://tinyurl.com/33lvku
(1 mai 2007)

Dernier Tweet :

#Venezuela: Crisis de papel amenaza la circulación de los diarios El Impulso y El Informador… https://t.co/IblXstYfMC