RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

JOURNÉE MONDIALE DE LA LIBERTÉ DE LA PRESSE EN ASIA-PACIFIQUE

La Fédération des journalistes du Népal (FNJ) inaugure les festivités du 3 mai par un rassemblement matinal à Katmandou. Pendant la journée, la FNJ, dans un programme spécial sur les difficultés constantes que doivent affronter les médias au Népal, rend hommage aux « combattants de la liberté de la presse » et lance deux publications - son rapport annuel sur la liberté de la presse et un ouvrage sur les journalistes assassinés.
Courriel : [email protected]
À Oulan-Bator, en Mongolie, l'organisme Globe International et l'Open Society Forum entreprennent le 3 mai une campagne intitulée « Nous devons dire la vérité » et la transporteront dans 21 provinces. Dans une table ronde le 2 mai, plus de 50 journalistes, politiciens, juristes et membres de la société civile vont discuter des différentes formes que prend la censure dans le pays et recommander des façons de créer un environnement davantage favorable aux médias. Les résultats de la campagne seront publiés dans un rapport de Globe sur la « Liberté des médias et la situation actuelle de la Mongolie ».
Aller à : http://www.globeinter.org.mn
En Thaïlande, les membres de l'Association des journalistes thaïlandais (Thai Journalists Association, TJA) et de l'Association des journalistes de la radiodiffusion thaïlandaise (Thai Broadcast Journalists Association) voulaient poser une épinglette de la liberté de la presse sur la veste du premier ministre Surayudh Chulanont pour lui rappeler l'importance de la liberté des médias, lorsqu'ils allaient le rencontrer le 1er mai dans une audience avec lui et son cabinet. Deux jours plus tard, les organisations, dont l'Alliance de la presse de l'Asie du Sud-Est (Southeast Asian Press Alliance, SEAPA), vont tenir une table ronde d'une demi-journée sur le thème de la « Liberté d'expression à l'ère numérique », qui se concentre sur la question brûlante de la censure de l'Internet par le gouvernement.
Aller à : http://www.tja.or.th
Ce n'est un secret pour personne que les Philippines sont, après l'Irak, le pays le plus dangereux du monde pour les journalistes. La SEAPA, l'Alliance des journalistes indépendants (AJI) et le Conseil de presse de l'Indonésie entament le 2 mai une série d'événements à Djakarta, en Indonésie, par un forum d'une demi-journée sur la sécurité des journalistes - l'accent étant mis sur l'impunité dont bénéficient les auteurs d'agressions contre les journalistes aux Philippines voisines, et sur les répercussions du conflit qui sévit dans le sud de la Thaïlande sur la liberté de la presse. Le programme met également en lumière les dangers du travail sur le terrain, et insiste sur l'Irak et les femmes journalistes. Restez à l'écoute pour en savoir plus sur un atelier sur la diffamation organisé par l'AJI les 3 et 4 mai.
Aller à : http://www.seapabkk.org/
Deux publications plus substantielles sortiront le 3 mai - la SEAPA publie une analyse des médias sur la situation de la libre expression dans la région : http://www.seapabkk.org/, tandis que le Centre pour la liberté et la responsabilité des médias (Center for Media Freedom and Responsibility, CMFR) lance un document intitulé « Philippine Press Freedom Primer: Quick Answers to Your Questions » [La liberté de la presse aux Philippines : Réponses rapides à vos questions] à : http://www.cmfr.com.ph/books.html.

L'écoute téléphonique, la condamnation des dénonciateurs, l'interdiction des livres - telles sont les marques distinctives d'un gouvernement bien décidé à contrôler l'information au cours des douze derniers mois en Australie, dit l'Alliance des arts et du divertissement dans les médias (Media, Entertainment and Arts Alliance, MEAA). Pour souligner le 3 mai, la MEAA et un certain nombre d'éminents journalistes réfléchissent à l'érosion insidieuse de la liberté de la presse en 2006 dans son rapport, intitulé « Official Spin: Censorship and Control of the Australian Press » [La version officielle : Censure et contrôle de la presse australienne]. Aller à : http://www.alliance.org.au/

Autres événements :
- Le Syndicat national des journalistes des Philippines tient une vigie à la chandelle en mémoire de ses collègues assassinés, à Quezon City et ailleurs le 3 mai aux Philippines; courriel : [email protected]
- Forum sur la sécurité des journalistes et l'impunité, organisé par l'Asian Institute for Development Communication (AIDCOM), à Kuala Lumpur, en Malaisie, le 3 mai : http://www.aidcom.com/ac2
- Centre du journalisme indépendant, « Sauver les journalistes » par les arts, à Kuala Lumpur, en Malaisie, les 5 et 6 mai : http://worldpressfreedomday.blogspot.com/
(1 mai 2007)

Dernier Tweet :

#UAE detained British academic @Mhedgesh for months without charge, denying him due process, @hrw said. Abuses rais… https://t.co/4rIiq5NWpt