RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

JOURNÉE MONDIALE DE LA LIBERTÉ DE LA PRESSE EN AFRIQUE

Pour la treizième année consécutive, l'Institut des médias d'Afrique australe (Media Institute of Southern Africa, MISA) publie son juteux rapport annuel en Namibie, intitulé « So this is Democracy? State of the Media in Southern Africa » [C'est donc cela, la démocratie ? Situation des médias en Afrique australe]. L'année 2006 a été « une année de coups durs », constate le MISA. Alors que le nombre de ses alertes l'an dernier indique une diminution générale du nombre des violations « ordinaires » de la liberté des médias - on pense aux agressions physiques, aux arrestations et aux détentions - dans onze pays d'Afrique australe, les poursuites en diffamation, civile et pénale, ont continué à augmenter. Un outil d'évaluation présent dans les pays d'Afrique australe où le MISA est actif, le Baromètre des médias africains, a aussi transmis certaines mauvaises nouvelles - le paysage médiatique d'aucun de ces pays n'a été classé comme « surtout libre et indépendant ». Ce 3 mai, tandis que les médias du Zimbabwe font face à leur « heure la plus noire », les perspectives pour 2007 sont peu reluisantes. Télécharger l'ouvrage de 270 pages à : http://www.misa.org

Excédé par la décision du gouvernement du Swaziland de déposer une réglementation législative sur les médias sous la forme du projet de Loi sur la Commission des médias, le MISA, conjointement avec l'Association nationale des journalistes du Swaziland (Swaziland National Association of Journalists) et le Forum des Éditeurs, lance un cadre d'autoréglementation à l'occasion de la Journée mondiale de la liberté de la presse. La « Commission des plaintes sur les médias » auto-imposée devrait commencer à entendre les plaintes d'ici deux mois.

Cette année marque le cinquantième anniversaire de l'indépendance du Ghana. C'est pourquoi, à l'occasion de la Journée mondiale de la liberté de la presse, la Fondation pour les médias en Afrique de l'Ouest (MFWA) et quatre organisations partenaires vont tenir à Accra toute une semaine de festivités destinées à refléter les « 50 ans de gouvernance et de radiodiffusion à titre de service public ». En plus des discussions organisées dans des tables rondes et des ateliers, les activités comprendront une marche dans les rues, une cérémonie de levée du drapeau et une journée de souque à la corde, ping-pong et autres jeux, afin de favoriser de bonnes relations de travail et de promouvoir les droits des travailleurs.
Courriel : [email protected]
Autres événements :
- Le Zimbabwe Group, section irlandaise d'Amnistie Internationale, produit un numéro du « Daily News in Exile » : http://www.amnesty.ie
- Le Syndicat national des journalistes somaliens (NUSOJ) demande à la communauté internationale de faire pression auprès du gouvernement pour qu'il cesse de violer les droits des journalistes : http://www.nusoj.org/
(1 mai 2007)

Dernier Tweet :

The price for speaking out: @NABEELRAJAB sentenced to 5 years for tweeting in Bahrain https://t.co/ZM4jP8JXRQ… https://t.co/OyX9iNO4fo