RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

LES MEMBRES LANCENT DES APPELS À L'ACTION, ACCUEILLENT DIX ORGANISATIONS

Les groupes de défense de la libre expression qui se sont réunis à Montevideo, en Uruguay, la semaine dernière pour l'Assemblée générale de l'Échange international de la liberté d'expression (IFEX), se sont engagés à confronter les violations de la libre expression dans sept régions du monde. Au moyen de déclarations conjointes, les membres de l'IFEX et autres participants à l'Assemblée générale ont lancé les appels à l'action suivants :

AFRIQUE - De graves violations de la liberté de la presse et de la libre expression continuent de se produire à très grande échelle dans de nombreux pays d'Afrique. Le groupe Journaliste en Danger (JED), membre de l'IFEX, de la République démocratique du Congo, a reçu de nombreuses menaces de mort au cours des trois dernières années. Les membres de l'IFEX exigent que les gouvernements et groupes africains qui sont parties aux conflits armés garantissent la sécurité de tous les journalistes. Vingt-cinq groupes membres et partenaires de l'IFEX ont aussi réaffirmé, dans une déclaration, leur appui au Réseau des Organisations africaines de défense de la liberté d'expression (Network of African Free Expression Organizations, NAFEO), à la campagne de la Fédération internationale des journalistes (FIJ) qui vise à obtenir la libération de tous les journalistes africains emprisonnés, et à la Déclaration de Table Mountain sur la réforme des lois sur les médias qui permettent d'emprisonner les journalistes.
- Aller à : http://www.ifex.org/en/content/view/full/86987/
- Déclaration de Table Mountain : http://www.declarationoftablemountain.org
BIRMANIE - Un nombre indéterminé de journalistes - peut-être plus d'une dizaine - ont été arrêtés. Le reporter japonais Kenji Nagai a été tué. L'Internet a été fermé. Les effets de la récente répression militaire exercée contre les médias en Birmanie sont bien documentés dans les derniers numéros du « Communiqué de l'IFEX ». Dans une déclaration, 25 groupes membres de l'IFEX appellent les autorités birmanes, et tous les pays du monde, à agir pour rouvrir toutes les lignes de communication et les médias dans le pays et à l'étranger. À l'Assemblée générale de IFEX à Montevideo, la semaine dernière, les membres et partenaires ont créé un Groupe d'Action sur la Birmanie.
- Aller à : http://www.ifex.org/alerts/content/view/full/86965/
ÉGYPTE - Encore le mois dernier, cinq rédacteurs ont été condamnés à un an de prison chacun. Le nombre des cas de journalistes harcelés par les tribunaux et jetés en prison s'est considérablement accru au cours des dernières années. Dans une action conjointe, 41 groupes membres de l'IFEX et d'autres organisations demandent la fin de l'incarcération des journalistes qui ne font qu'exprimer des vues critiques à l'égard du gouvernement.
- Aller à : http://www.ifex.org/en/content/view/full/86919/
INDONÉSIE - En août, la Cour suprême a ordonné au magazine « Time » de verser à l'ancien président Suharto la somme énorme de trois trillions de roupies (110 millions $ US) pour un reportage l'accusant, lui et sa famille, d'avoir amassé une fortune sous son régime. Vingt trois groupes membres et partenaires de l'IFEX ont exprimé leur solidarité avec le « Time » pour combattre ce jugement.
- Aller à : http://www.ifex.org/alerts/content/view/full/86975/
AMÉRIQUE LATINE - Thème important de l'Assemblée générale de cette année, les conséquences néfastes de l'existence des « poderes paralelos » (pouvoirs parallèles), les forces qui opèrent à l'extérieur du cadre légal, pour la libre expression. Dans une déclaration conjointe, 35 groupes membres et partenaires de l'IFEX offrent leur appui aux organisations latino-américaines qui élaborent une initiative régionale sur la question, et exigent que les gouvernements régionaux prennent des mesures juridiques concrètes afin de garantir le droit à la libre expression des journalistes, des médias et des citoyens.
- Aller à : http://www.ifex.org/en/content/view/full/87007/
SRI LANKA - La violence constante au Sri Lanka place les journalistes directement dans la ligne de feu, ceux en particulier qui travaillent pour des médias de langue tamoule et dans les zones de conflit, dans le nord et l'est. Trente deux groupes membres de l'IFEX exigent conjointement que le gouvernement, les paramilitaires et les groupes armés mettent fin aux agressions contre les travailleurs des médias, qu'ils cessent d'intervenir dans l'indépendance de la rédaction, qu'ils mettent fin à leur hostilité ouverte envers les journalistes, et enfin qu'ils modifient ou abrogent les lois répréhensibles sur la presse, en particulier les lois d'urgence et antiterroristes.
- Aller à : http://www.ifex.org/en/content/view/full/86989/
TUNISIE - L'avocat et défenseur militant des droits de la personne Mohamed Abbou, emprisonné depuis plus de deux ans pour avoir mis à nu sur Internet la pratique de la torture dans les prisons de Tunisie, vient d'être libéré, mais il a été informé qu'il lui est interdit de voyager. Par ailleurs, le journaliste Abdallah Zouari vit en exil intérieur à cause de sa collaboration au journal islamique « Al-Fajr ». Zouari a passé 11 ans en prison et plus de cinq ans en résidence surveillée à près de 500 km de sa femme et de ses enfants. Dans une déclaration conjointe, 23 groupes membres et partenaires de l'IFEX appellent le gouvernement tunisien à permettre aux deux hommes de se déplacer librement.
- Aller à : http://www.ifex.org/alerts/content/view/full/86971/
Pendant les travaux de l'IFEX, Karin Karlekar de Freedom House a été réélue Présidente du Conseil de l'IFEX, et de nouveaux membres, de partout dans le monde, ont adhéré au Conseil de l'IFEX. Pour plus de renseignements sur l'Assemblée générale, prière d'aller à :
- « Communiqué de l'IFEX » de la semaine dernière :
http://www.ifex.org/en/content/view/full/86884/
- L'ordre du jour : http://ifex.org/download/fr/ordredujour2007IFEX_FRAN.doc
Ou communiquer avec : [email protected]
LE RÉSEAU DE L'IFEX POURSUIT SA CROISSANCE : IL COMPTE MAINTENANT 81 MEMBRES

L'Échange international de la liberté d'expression (IFEX) accueille dans son réseau dix nouveaux membres, suite à l'Assemblée générale de la semaine dernière, qui a rassemblé plus de 120 militants à Montevideo, en Uruguay. L'IFEX compte maintenant 81 membres à l'échelle mondiale. Voici nos nouveaux membres :

AFRIQUE - Le Syndicat national des journalistes somaliens (National Union of Somali Journalists, NUSOJ) couvre sur le terrain la situation à laquelle sont confrontés les travailleurs des médias, situation qui a fait de cette année la plus meurtrière pour les journalistes somaliens - sept d'entre eux ont été tués au travail. Aller à : http://www.nusoj.org/

AMÉRIQUES - Le Forum du journalisme argentin (Foro de Periodismo Argentino, FOPEA) a contribué à la rédaction du premier code d'éthique fédéral pour les journalistes, qu'il fait maintenant circuler en province. Voir à : http://www.fopea.org/
- L'Association brésilienne du journalisme d'enquête (Associação Brasileira de Jornalismo Investigativo, ABRAJI) compte plus de 1000 membres venant de presque tous les États, et il est le seul membre de l'IFEX au Brésil, l'un des pays les plus grands du monde. Aller à : http://www.abraji.org.br/
- Le Centre pour le journalisme et l'éthique publique (Centro de Periodismo y Etica Publica, CEPET), du Mexique, s'occupe activement de mettre sur pied et de coordonner la campagne « Ni Uno Mas » (Pas un de plus) au Mexique - l'un des pays les plus dangereux du monde pour les journalistes. Cette campagne vise à faire cesser les meurtres de journalistes et à empêcher leurs assassins de jouir de l'impunité. Voir à : http://www.cepet.org/
ASIE - Mizzima News, l'agence de nouvelles birmane en exil, souvent citée ces jours-ci, joue un rôle essentiel pour faire sortir la nouvelle dans la communauté internationale en raison de la répression militaire qui s'abat sur la Birmanie. Lors des récentes manifestations de protestation, les visites sur le site web de Mizzima News se sont multipliées par dix pour atteindre les 270 000 par jour. Aller à : http://www.mizzima.com/

EUROPE ET ASIE CENTRALE - L'Institut pour la liberté et la sûreté des reporters (Institute for Reporter Freedom and Safety, IRFS) en Azerbaïdjan, a été fondé le 3 mai 2006, Journée mondiale de la liberté de la presse. Depuis le début de sa brève histoire, l'IRFS fait campagne, inlassablement et aux première lignes, en faveur de sept journalistes incarcérés. Voir à : http://www.irfs.az
- L'Initiative pour la liberté d'expression (DSKG) en Turquie se sert activement de la désobéissance civile pour faire campagne contre le nouveau code pénal du pays et son infâme article 301, qui fait de l'« insulte au caractère turc » un crime passible de la prison. Aller à : http://www.antenna-tr.org
- L'Institut des mass-médias (IMI) est la seule organisation en Ukraine à travailler sur les lois d'accès à l'information dans le pays; et il mène d'autres activités concernant la libre expression, notamment des séminaires de formation et de revendication judiciaire. Aller à : http://eng.imi.org.ua/
MOYEN-ORIENT ET AFRIQUE DU NORD - Le Centre des droits de la personne de Bahreïn (Bahrain Center for Human Rights, BCHR) est le premier membre de l'IFEX dans la région du Golfe. BCHR couvre des cas étendus de violation de la libre expression et d'autres droits de la personne, même si le gouvernement l'a officiellement « fermé » en 2004. Aller à : http://www.bahrainrights.org/
- La Fondation Maharat du Liban (Skills Foundation) offre aux jeunes journalistes arabes de la formation en divers domaines et en droits de la personne. La fondation met au point un observatoire pour suivre de près les violations de la liberté d'expression et fait campagne pour obtenir au Liban des lois plus justes sur les médias. Voir à : http://www.maharatfoundation.org/
Pour plus de renseignements sur l'un ou l'autre des nouveaux membres, prière de communiquer avec [email protected]

(Photo courtoisie d'Erol Onderoglu : Des représentants des groupes membres et autres participantes à l'Assemblée générale de l'IFEX en Uruguay.)

(12 octobre 2007)

Dernier Tweet :

Periodistas de América Latina reflexionaron en torno a los riesgos del ejercicio periodístico y la lucha contra la… https://t.co/RsJyAfLdX1