RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

AGISSEZ ! EMPARONS-NOUS DE LA TECHNOLOGIE : RÉCUPÉRONS LA TECHNOLOGIE POUR METTRE FIN À LA VIOLENCE CONTRE LES FEMMES

« Préparez-vous sortir la souris, à vous faire aller les doigts en messages textes et à engager toute votre énergie dans le militantisme pour mettre fin à la violence contre les femmes », dit l'Association for Progressive Communications (APC). Parce que, pendant seize jours à partir du 25 novembre, Journée internationale pour l'élimination de la violence contre les femmes, l'APC invite tous les utilisateurs des TCI à « s'emparer de la technologie » !

« Emparons-nous de la technologie » est une campagne de collaboration d'usagers de la technologie des communications de l'information, de militants, de collectifs et d'organisations qui visent à sensibiliser à la prévalence de la violence contre les femmes. L'APC vous encourage à poser jusqu'au 10 décembre des gestes simples au moyen des TCI.

En Malaisie, des réfugiés birmans travaillent avec le Centre pour le journalisme indépendant afin de créer des documents audio en ligne pour défendre les droits des femmes. En Ouganda, une campagne de messages textes intitulée « Speak out! Stand Out! » (Prenez la parole ! Distinguez-vous !) est en préparation afin de recueillir des messages qui décrient la violence contre les femmes. Au Québec, des féministes et des défenseurs des droits à la communication sont en train de créer de courts messages vidéo et des cartes postales comiques pour protester.

De l'envoi de messages textes à la création de votre propre blogue, vous aussi pouvez agir avec les outils et les plate-formes auxquelles vous avez accès.

Utilisez la campagne pour appuyer, mettre en lumière ou suggérer une action, et trouvez les informations et les outils pour agir à : http://www.takebackthetech.net

Pour plus de renseignements, courriel : [email protected] ou [email protected]

(27 novembre 2007)

Dernier Tweet :

Lebanese Internal Security Forces arrest prominent LGBT rights activist, pressure him to cancel Beirut #Pride2018 e… https://t.co/5IHwAaWCT7