RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

LE CONSEIL DE SÉCURITÉ DE L'ONU ADOPTE LA RÉSOLUTION SUR LA DIFFAMATION DES RELIGIONS

Le Conseil des Nations Unies sur les droits de la personne a approuvé la semaine dernière une résolution sur la diffamation de la religion, à la grande consternation des membres de l'IFEX qui soulignent que cette mesure constitue un coup grave porté au droit à la liberté d'expression.

« Cette décision jette le discrédit sur le Conseil sur les droits de la personne de l'ONU, qui ne devrait pas justifier la censure et l'étouffement des voix dissidentes », déclare l'Association mondiale des journaux (AMJ).

La résolution du Conseil, proposée par le Pakistan au nom de l'Organisation de la Conférence islamique (OCI) et que le Conseil a approuvée le 26 mars, appelle à un combat mondial contre la « diffamation des religions ». Les pays islamiques font valoir que la critique ou la satire des religions constitue une violation des droits des croyants et mène à la discrimination et à la violence contre eux.

La résolution a été adoptée par 23 voix contre 11 et 13 abstentions. Freedom House, qui a contribué à l'organisation d'une pétition contre cette résolution qu'ont signée plus de 180 organisations à travers le monde, s'est déclaré « particulièrement déçu que l'Afrique du Sud, une démocratie libérale dont les citoyens ont une compréhension profonde de la façon dont des lois de ce genre sont utilisées pour punir les dissidents, continue à appuyer ces résolutions ».

D'après les membres de l'IFEX, le concept de diffamation de la religion peut être utilisé par les gouvernements autoritaires pour étouffer le débat et la critique des religions et des institutions religieuses.

« Ces pays se servent de l'ONU pour étendre leur assaut frontal contre la liberté d'expression et lui donner de la légitimité », dit Freedom House. « Cet assaut commence au niveau des lois nationales sur le blasphème, présentes dans nombre de pays de l'OCI, qui les utilisent systématiquement pour harceler et emprisonner les minorités religieuses, les dissidents politiques et les défenseurs des droits de la personne, et il est porté au niveau international par les résolutions aux Nations Unies. »

Selon ARTICLE 19 et l'Institut du Caire pour les études sur les droits de la personne (Cairo Institute for Human Rights Studies, CIHRS), la résolution est la dernière d'une série sur la question de la « diffamation des religions ». La première a été adoptée en 1999 par la Commission des droits de l'homme de l'ONU. ARTICLE 19 et le CIHRS expriment leur « inquiétude extrême » que l'effet cumulatif de ces résolutions ne serve à saper les garanties internationales établies en matière de droits de la personne en ce qui concerne le droit à la liberté d'expression, mais aussi pour ce qui est des droits à la liberté de religion et à l'égalité.

« Cela est honteux et décevant. Malheureusement, cela n'est pas non plus surprenant, étant donné la façon dont cette question s'est déroulée à l'ONU au cours de la dernière décennie », dit ARTICLE 19.

D'après Freedom House, le texte condamnant la « diffamation des religions » faisait partie au départ d'un projet de déclaration qui devait être présentée le mois prochain à Genève, pendant la conférence Durban II contre le racisme. Mais elle a été retirée après que les pays occidentaux eurent indiqué qu'ils se retireraient de la conférence si la résolution ne l'était pas.

Consulter les sites suivants :
- ARTICLE 19/CIHRS, « ARTICLE 19 and CIHRS condemn adoption of résolution on combating defamation of religions » (ARTICLE 19 et le CIHRS condamnent l'adoption de la résolution sur la lutte contre la diffamation des religions) : http://www.ifex.org/en/content/view/full/102007
- Freedom House, « Free expression assault continues at Human Rights Council » (L'assaut contre la libre expression se poursuit au Conseil sur les droits de la personne) : http://tinyurl.com/cmj4jz
- AMJ, « World's press condemns UN Council's decision on defamation of religion » (La presse mondiale condamne la décision du Conseil sur les droits de la personne de l'ONU sur la diffamation de la religion) : http://www.wan-press.org/article18082.html
- Résolution « Combating Defamation of Religions » :
http://tinyurl.com/cnwv6e
(1 avril 2009)

Dernier Tweet :

#Iran: Free prominent human rights lawyer Nasrin Sotoudeh https://t.co/RAibXXEpjo @GulfCentre4HR