RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Un journaliste de Radio-Canada accompagnant les Forces canadiennes amputé suite à une attaque à l'explosif

(CJFE/IFEX) - Ci-dessous, un communiqué de presse de CJFE:

Un journaliste de Radio-Canada accompagnant les Forces canadiennes amputé suite à une attaque à l'explosif

Charles Dubois a dû être amputé au bas du genou après avoir été blessé grièvement dans l'attaque à l'explosif au sud de l'Afghanistan, dans la soirée du 22 août 2007; Patrice Roy, un autre journaliste de Radio-Canada souffre de choc nerveux. L'explosion a également coûté la vie à deux soldats canadiens et un interprète afghan. Radio-Canada est le réseau de radio et télévision en langue française de la Canadian Broadcasting Corporation (CBC).

Le 23 août, le capitaine Adam Thomson, porte-parole du Département de la défense nationale, a déclaré à CBC News que c'est la première fois qu'un journaliste accompagnant les Forces canadiennes soit gravement blessé.

Selon un a rapport de la CBC, Patrice Roy, le célèbre chef de bureau de Radio-Canada à Ottawa, a déclaré à la presse qu'il était assis sur le troisième siège du véhicule blindé léger (VBL) lorsqu'une immense explosion l'a projeté vers l'avant et déchiqueté le véhicule en morceaux, tuant ainsi l'assistant médical qui était assis devant lui. "Nous étions à la fin d'un mission très difficile. Ils nous ont dit "les talibans ne tireront pas parce que nous avons de nombreux tanks. C'est une preuve de force, ils vont donc s'enfuir". Ils ne se sont pas enfuis. Je préparais la signature de mon reportage juste avant l'explosion", a-t-il dit. "C'était une immense explosion. Un peu difficile à décrire".

Selon une enquête récente, 70 pour cent des Québécois sont contre la présence du Canada en Afghanistan. Patrice Roy dans son blog ( http://www.radio-canada.ca/nouvelles/Carnets/plusRecent/2058.asp ) a expliqué que la raison pour laquelle il est allé à Khandahar était de savoir " Qu'est-ce que le Canada fait en Afghanistan? Pourquoi cette mission est-elle si difficile à expliquer et à "vendre" aux Canadiens? Qu'on soit contre ou pour la mission, peu importe. Nous devons tenter de répondre à ces questions".

Tout le personnel de Radio-Canada a été secoué par ce qui est arrivé à leurs deux collègues. "Ils méritent notre admiration et tous nos encouragements. Cependant, la télévision publique a le mandat et le devoir moral de rendre compte directement d'un conflit impliquant nos concitoyens et en particulier les francophones à ce stade de la mission", a expliqué Sylvain Lafrance, vice-président principal des Services français de Radio-Canada.

Charles Dubois et Patrice Roy ont été transférés à l'hôpital militaire de Landstuhl, en Allemagne pour recevoir des soins médicaux.

Annie Game, directrice exécutive de CJFE, est attristée à l'idée que tant que cette mission continue, le nombre de journalistes blessés ne peut qu'augmenter.

Dernier Tweet :

هيثم محمدين.. مناضل يساري يدافع عن الجميع: من التظاهر للمطالبة بالحرية حتى المعتقل https://t.co/DnoEh5vgD5 @anhri… https://t.co/y4bdrgi80g