RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

L'UNESCO offre des bourses pour une réunion sur l'accès à l'information au Cap

L'UNESCO offre des bourses pour participer au Sommet panafricain Windhoek +20 sur l'Accès à l'information, qui se tiendra du 17 au 19 septembre 2011 au Cap, en Afrique du Sud. Comme il y a un nombre limité de places disponibles, veuillez postuler dès maintenant - la date de clôture des demandes de bourses est le 3 août 2011.

Le sommet réunira des centaines de dirigeants des médias d'Afrique, de journalistes et de membres de la société civile pour discuter du statut actuel et futur de la liberté de la presse et de l'accès à l'information en Afrique, ce qui, espère-t-on, mènera l'UNESCO et l'Union africaine à adopter la Plate-forme africaine sur l'accès à l'information.

La Campagne Windhoek +20 est une initiative continentale d'organisations africaines - comprenant notamment la Fondation pour les médias en Afrique de l'Ouest (Media Foundation for West Africa, MFWA), le Media Rights Agenda, l'Institut des médias d'Afrique australe (Media Institute of Southern Africa, MISA), la Fédération internationale des journalistes (FIJ) bureau africain, qui sont membres de l'IFEX, ainsi que ARTICLE 19 - qui exerce des pressions pour obtenir une déclaration panafricaine consacrée à l'accès à l'information. La campagne tire son nom de la Déclaration de Windhoek sur la Liberté de la presse, adoptée il y a 20 ans par l'Assemblée générale de l'ONU pour promouvoir la liberté de la presse en Afrique.

D'autres événements auront lieu en même temps, entre autres la Conférence de l'autoroute africaine de l'information et le Forum des leaders des médias africains.

En ce qui concerne les bourses, la préférence sera accordée aux personnes qui présenteront un dossier reconnu de défense de l'accès à l'information.

Pour postuler, prière d'envoyer une lettre soulignant ce qui vous motive à y aller et de joindre votre curriculum vitae à karen (@) misa.org. Seuls les candidats retenus seront contactés.

ADDITIONAL INFORMATION


Dernier Tweet :

Internet shutdown in #Yemen: Recurring disruptions threaten civilian safety, human rights, and press freedom… https://t.co/c1L9t0eKgC