RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Les autorités algériennes refoulent la secrétaire générale de l'OLPEC

(OLPEC/IFEX) - Ci-dessous, un communiqué de presse de l'OLPEC daté du 19 juin 2008:

Les autorités algériennes refoulent une journaliste tunisienne

Sihem Bensedrine, la secrétaire générale de l'OLPEC, a été refoulée par la police des frontières algérienne le 18 juin courant, alors qu'elle franchissait le poste frontalier de Oum Tboul à proximité de Tabarka (Nord ouest de la Tunisie), accompagnée de son mari, Omar Mestiri, pour une visite privée en Algérie.

Ils ont été retenus durant plus de 2 heures et demie et finalement ont été informés de cette mesure de refoulement, sans qu'aucune explication sur la raison qui a motivé ce refoulement ne leur ait été fournie.

Sur leur route vers l'Algérie, les deux journalistes ont observé une surveillance policière et une présence de la police politique tunisienne inaccoutumée au poste frontière côté tunisien. Cette surveillance s'est également poursuivie sur le chemin du retour. Ils ont également noté des échanges téléphoniques entre les deux polices alors qu'ils attendaient dans le poste.

L'Observatoire pour la liberté de presse, d'édition et de création:
- Dénonce ce refoulement non justifié qui viole la liberté de circulation dans l'espace commun de l'Union du Maghreb arabe (UMA).
- Regrette que l'unité maghrébine ne se réalise que dans le domaine de la coopération sécuritaire et le harcèlement des défenseurs de droits humains et des journalistes.

Pour L'OLPEC
La vice-présidente
Naziha Rjiba

Dernier Tweet :

PEN America to Honor Thrill Master Stephen King for Lifelong Contributions to Literature and Commitment to Free Exp… https://t.co/fCZWRnRQoA