RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Les groupes membres de l'IFEX en Amérique latine et dans les Caraïbes joignent leurs forces pour suivre de près les violations de la libre expression

Les organisations de l'Alliance régionale des membres de l'IFEX en Amérique latine et dans les Caraïbes se sont réunis à Lima, au Pérou, la semaine dernière afin de mettre au point un mécanisme normalisé qui suivrait de près les menaces à la libre expression dans la région et qui saisirait exactement la nature et l'étendue de ces agressions.

Cette approche a été applaudie par Catalina Botero, Rapporteure spéciale de l'Organisation des États américains pour la liberté d'expression, qui a participé à la réunion grâce à « Skype ». Botero a déclaré que le mécanisme de surveillance allait épauler les efforts hémisphériques en vue d'assurer que les principes de la libre expression seraient respectés par tous les pays.

Grâce à une initiative des groupes membres de l'IFEX au Pérou, l'Institut pour la presse et la société (Instituto Prensa y Sociedad, IPYS) et l'Observatoire latino-américain pour la liberté d'expression (Observatorio Latinoamericano para la Libertad de Expresión, OLA), les organisations de l'Alliance ont adopté une déclaration qui appuie la déclaration conjointe émise en février par les Rapporteurs spéciaux sur la liberté d'expression dans le monde.

Parmi les autres composantes de la réunion, on note une très importante discussion sur les missions déléguées dans divers pays à l'initiative de l'Alliance et la mesure dans laquelle les organisations, en tant que collectif, peuvent donner une voix et de la visibilité aux interventions associées au travail de l'Alliance. On a aussi mis un accent particulier sur des questions émergentes dans les Caraïbes et sur la recherche de moyens de rehausser la collaboration entre les organisations de défense de la libre expression d'Amérique latine et des Caraïbes.

Dernier Tweet :

Thai opposition channel 'Peace TV' suspended again early February https://t.co/7JTcVDUwIp “We strongly condemn this… https://t.co/5Pv0GTq02U