RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Nos faits saillants de l'année

Chaque année, par la collaboration et l'innovation, IFEX trouve des façons créatives d'attirer l'attention sur les questions de la libre d'expression, de renforcer la puissance de notre réseau et d'apporter des changements réels grâce à des campagnes ciblées et au travail de plaidoyer. L'année 2015 a mis en exergue de nombreux événements et jalons pour le réseau IFEX. Nous en avons spécialement épinglés dix. Pour en savoir plus, vous pouvez aller sur le site de IFEX (www.ifex.org) ou contactez-nous directement à info (@) ifex.org.

Profils: Les visages de la libre expression

  • De nombreux défenseurs de la libre expression travaillent en dehors des projecteurs. Qui peut mieux défendre les champions que IFEX? Au début de 2015, IFEX a lancé une série d'articles présentant les visages de la libre expression dans le monde. Jusqu'à la fin de l'année, nous en avons réalisés cinquante et la liste est en croissance continue! Une nouvelle page centrale, qui sera lancé en 2016, sera le nouveau lieu d'affichage des histoires de ces gens vraiment inspirant.

IFEX-ALC appelle à un changement. Le Paraguay écoute

  • Après presqu'une année de campagne sur les questions d'impunité et de la sécurité des journalistes au Paraguay, la recommandation de l'alliance IFEX-ALC pour la création d'une « commission spéciale dans le bureau du procureur de la république pour traduire les responsables [ des attaques contre les journalistes et les défenseurs des droits de l'homme] devant la justice », a été accepté par le Paraguay lors de son Examen périodique universel (EPU) en janvier 2016. IFEX-ALC est optimiste sur la volonté politique au Paraguay pour améliorer les conditions de travail de plus en plus difficile pour les journalistes dans le pays.

Lutte contre la surveillance de l'État en Roumanie avec ActiveWatch

  • À la suite de l'incendie dévastatrice de la boite de nuit Colectiv en Roumanie qui a déclenché une onde de choc de protestations contre la corruption endémique dans la société roumaine, IFEX a rejoint ActiveWatch pour exiger une enquête immédiate sur les opérations de surveillance révélées être mises en place contre le journaliste Cătălin Tolontan. Le journaliste enquêtait sur l'incident, qui a avait conduit à la démission de nombreux officiels roumains de haut rang dont le premier ministre et le maire de la capitale Bucarest. Au début de 2016, la police a annoncé son intention d'enquêter sur les opérations d'espionnage. Tolontan a décrit l'intervention de IFEX comme étant un facteur « déterminant » dans l'ouverture du dossier.

Temps pour des campagnes plus fortes

  • Prendre le temps de penser stratégies fait une différence, tant pour le réseau que pour les membres de IFEX individuellement. En juin 2015, IFEX a lancé pour la première fois une initiative d'un grand groupe de réflexion (« Think Big Tank ») sur l'avenir des campagnes pour les droits de l'homme, en réunissant un groupe diversifié d'experts afin d'aider à renforcer notre réflexion stratégique ainsi que notre planification.

Détourner les Jeux européens en Azerbaïdjan

  • Si le gouvernement Azerbaïdjanais pensait qu'accueillir les Jeux européens de juin 2015 était une occasion de faire oublier son record catastrophique en matière de liberté d'expression et de faire les relations publiques positives, la société civile lui a démontré le contraire. En collaboration avec la campagne Sport pour des droits et au nom du membre de IFEX l'Institut pour la liberté et la sécurité des journalistes, IFEX a participé au détournement des hashtags officiels #Baku2015. La campagne a attiré une attention considérable. Elle a été saluée par le journal The Guardian, mais elle a aussi valu à IFEX des attaques directes de la presse pro-gouvernementale en Azerbaïdjan et des comptes twitter manifestement manipulés.

Libérer des critiques du gouvernement avec MISA au Swaziland

  • IFEX a soutenu la campagne de MISA (Media Institute for Southern Africa) pour la libération de l'avocat Swazi des droits humains Thulani Maseko et du chroniqueur et rédacteur en chef Bheki Makhubu, en facilitant une action conjointe de IFEX lors du premier anniversaire d'emprisonnement des deux personnes ci-dessus après une audience inconstitutionnelle à huit clos, et en mettant en lumière les activités de la campagne de MISA le jour de cet anniversaire. Le 30 juin 2015, après avoir purgé 15 mois d'une peine de 22 mois, la Cour suprême du Swaziland a jugé que Maseko et Makhubu avaient été condamnés à tort et a ordonné leur libération immédiate.

Vaincre les lois anti-blasphème en Jordanie avec ARTICLE 19

  • En 2015, IFEX a conduit une campagne agressive contre les lois sur le blasphème utilisées pour étouffer la diversité et le débat critique sur la religion. En mars, une proposition jordanienne soumise à l'Union interparlementaire a failli légitimer de telles lois dans le monde entier. Dans une campagne conduite par ARTICLE 19, les membres de IFEX et d'autres organisations concernées ont exigé que la proposition soit rejetée. Quand cette proposition a été rejetée, cela a été accueilli comme une victoire pour la libre expression et le débat ouvert. ARTICLE 19 a fait remarquer que l'appel a montré la solidarité nord-sud sur la question et, grâce à la capacité du réseau de IFEX de réagir rapidement, était un témoignage de la connectivité de notre réseau.

Exiger la justice pour les prisonniers d'opinion

  • Un poète qatari condamné à 15 ans de prison. Un blogueur omanais involontairement confiné dans un hôpital psychiatrique. Un avocat détenu au secret. Ce sont là quelques-unes des personnes présentées dans la campagne pour les prisonniers d'opinion lancée en 2015 par le Réseau arabe pour l'information sur les droits humains et la Fondation Maharat, en collaboration avec IFEX. Un prisonnier d'opinion a été présenté chaque mois. Des gens ont posté des photos et des messages de soutien sur les médias sociaux. Ils ont écrit aux dirigeants de leurs pays et ont appelé des médias à raconter les histoires de ces prisonniers. #TheirFreedomIsTheirRight!

Défendre Zunar et lutter contre une mauvaise loi avec la FIJ et le CJI de Malaisie

  • Le soutien de IFEX à la Fédération internationale des journalistes comprend une pétition publique et une déclaration signée par les membres de l'IFEX demandent la libération de Zunar, un caricaturiste politique qui risque jusqu'à 43 ans de prison pour son travail. Dans un appel distinct dirigé par le membre de IFEX le Centre pour le journalisme indépendant de Malaisie, les organisations ont exigé du Premier ministre malaisien l'abrogation de la Loi draconienne sur la Sédition. Le soutien de IFEX a aidé à augmenter la sensibilisation critique et à faire pression sur le gouvernement qui a, depuis, reporté le procès de Zunar.

Le réseau de IFEX: Prêt pour la route!

  • Le slogan de la Conférence stratégique et l'Assemblée générale de IFEX en octobre 2015 à Port of Spain, Trinité-et-Tobago, était « préparez-vous pour l'impact ! ». Nous avons demandé: qu'est-ce qui a un impact négatif sur nous en tant que défenseur de la liberté d'expression? Comment pouvons-nous avoir un impact fort et positif sur le climat de libre expression à l'échelle mondiale? Les participants de plus de 90 organisations membres de IFEX ont échangé des compétences, des expériences et des défis sur les campagnes, les communications, la planification financière, la sécurité et la collaboration numérique dans des ateliers, des séances en petits groupes et en tête-à-tête avec des spécialistes.

Dernier Tweet :

There’s a lot to learn at this year's #IGF2016. The glossary in our IGF guide will help you navigate key terms. https://t.co/BIvBC7dOxy