RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Index on Censorship honore des champions de la libre expression

Un logiciel qui aide à contourner la censure et un juriste malaysien spécialiste des droits de la personne qui a fait face à de nombreuses menaces de mort, figurent parmi les lauréats des prix 2008 de la Liberté d'Expression, de Index on Censorship, qui rendent hommage à des gens et à des organisations, à travers le monde, qui apportent une contribution exceptionnelle à la libre expression.

Le Prix Guardian du Journalisme de cette année, qui reconnaît le journalisme déterminé et courageux qui offre un point de vue différent, est allé au journal « Sunday Leader » du Sri Lanka et à ses journalistes, qui subissent des menaces et du harcèlement depuis son lancement, il y a quinze ans.

L'assassinat du rédacteur en chef Lasantha Wickrematunge en janvier a déclenché des protestations et des vigiles à travers le monde. Depuis, son frère Lal a pris le poste de rédacteur en chef.

Le prix « Economist New Media Award » (Economist des nouveaux Médias) a été décerné à « Psiphon », un logiciel mis au point à l'Université de Toronto qui permet aux gens d'un pays qui censure l'Internet d'accéder à des pages web n'importe où et de contourner les restrictions gouvernementales. Psiphon lance une nouvelle version le mois prochain à : http://psiphon.ca

« The Devil Came on Horseback » (Le Diable est venu à cheval), un documentaire qui emmène le spectateur dans un voyage chargé d'émotions au coeur du Darfour, avec des témoignages de première main du marine américain Brian Steidle, a remporté le prix du film. Ultimement frustré par l'inaction de la communauté internationale, Steidle a démissionné de son poste et est rentré aux États-Unis pour raconter l'histoire de vies qui, à son avis, ont été systématiquement détruites.

Ma Jian a remporté le prix TR Fyvel du Livre pour « Beijing Coma », un exposé de la vie de l'étudiant Dai Wei, atteint d'un projectile à la tête le 4 juin 1989 à la place Tian'anmen, et qui a sombré dans le coma.

Et le prix Bindmans pour le droit et les campagnes (Bindmans Law and Campaigning Award) a été décerné à l'éminent juriste défenseur des droits de la personne de Malaisie, Malik Imtiaz Sarwar. Imtiaz a été un personnage central dans la lutte contre les poursuites intentées contre les journalistes et les blogueurs, notamment Raja Petra Kamaruddin, dont il a obtenu la remise en liberté l'an dernier. À cause de son travail, il a été déclaré traître à l'islam et a reçu de nombreuses menaces de mort.

Le président de Index on Censorship Jonathan Dimbleby a déclaré que les récompenses constituent « une chance de célébrer ceux qui, contre toute attente, apportent une contribution distinguée à cette cause vitale - la protection et le relèvement de la liberté en Grande-Bretagne et dans le monde ».

On trouvera dans les prochains jours des entrevues réalisées par la BBC avec les lauréats sur le site web de Index on Censorship : http://www.indexoncensorship.org

Dernier Tweet :

Thailand: The Thai Journalists Association & Thai Broadcast Journalists Association criticized the order of a gover… https://t.co/UziQLZVxRF