RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

DES JOURNALISTES AZERBAÏDJANAIS INCARCÉRÉS REMPORTENT DES SUBVENTIONS HELLMAN/HAMMETT

Trois journalistes d'Azerbaïdjan, emprisonnés sur la foi d'accusations fallacieuses, se sont vu attribuer des subventions Hellman/Hammett, décernées par Human Rights Watch pour leur persévérance dans leur travail, en dépit des persécutions politiques.

Eynulla Fatullayev, rédacteur en chef des plus importants journaux indépendants d'Azerbaïdjan, « Realny Azerbaijan » et « Gundalik Azerbaijan »; Sakit Zakhidov, rédacteur au quotidien « Azadlig »; et Genimet Zakhidov, rédacteur en chef du même journal, ont reçu le 24 avril des subventions Hellmann/Hammett.

Fatullayev a été visé peu après avoir publié un reportage faisant état d'un camouflage officiel autour du meurtre, en 2005, du rédacteur azerbaïdjanais Elmar Huseynov. Il purge maintenant une peine de huit ans et demi de prison après avoir été reconnu coupable d'accusations bidon de diffamation, terrorisme, incitation à la haine ethnique et évasion fiscale.

En mars, Genimet Zakhidov a été condamné à quatre ans de prison pour « hooliganisme ». Son frère et collègue de travail, Sakit Zakhidov, purge une peine de trois ans de prison pour possession d'héroïne. Sakit a déclaré qu'un policier avait « planté » la drogue.

« Les trois rédacteurs sont derrière les barreaux, en grande partie parce qu'ils ont fait un travail auquel ils croient et parce qu'ils ont tenté d'informer le public », dit Human Rights Watch. « Nous espérons que cette récompense contribuera à sensibiliser les gens à la réalité de leur incarcération et à la nécessité de leur remise en liberté inconditionnelle et immédiate. »

Cette année, on compte 34 lauréats dans 19 pays. La reconnaissance des journalistes azerbaïdjanais arrive tandis que l'on assiste à la détérioration de la situation des médias dans le pays. Au cours des 18 derniers mois, le gouvernement s'est attaqué aux médias indépendants et d'opposition, en recourant à de graves mises en accusation pénales et en se détournant des accusations plus traditionnelles de diffamation. Les critiques s'inquiètent que les restrictions imposées aux médias ne rendent impossible la tenue d'un scrutin libre et équitable à l'élection présidentielle de cet automne.

Pour plus de renseignements sur les lauréats azerbaïdjanais, aller à :
http://hrw.org/english/docs/2008/04/24/azerba18624.htm
Pour avoir des renseignements sur les subventions Hellman/Hammett, aller à :
http://www.hrw.org/about/info/helham.html
(6 mai 2008)

Dernier Tweet :

Press freedom violations recounted in real time January 2018 https://t.co/1zydy5aoyg @RSF_inter https://t.co/Y5s0fs4g3n