RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

CAMPAGNE EN FAVEUR DE LA LIBERTÉ DE LA PRESSE EN AZERBAÏDJAN LE 17 JUILLET

Cette année devait être différente pour les journalistes d'Azerbaïdjan. Fin décembre, le président Ilham Aliyev a accordé son pardon à cinq journalistes qui se trouvaient derrière les barreaux. Mais les délits de presse sont toujours des crimes, et quatre autres journalistes se trouvent toujours en prison à tort et les tueurs du très aimé journaliste Elmar Huseynov courent toujours. L'Institut pour la liberté et la sûreté des reporters (Institute for Reporter Freedom and Safety, IRFS) veut que vous fassiez connaître ces injustices le 17 juillet, anniversaire de naissance de Huseynov, devant l'ambassade d'Azerbaïdjan la plus près de chez vous ou en ligne par des bannières sur votre site web.

L'IRFS a préparé spécialement des affiches, des slogans et des bannières pour présenter à votre ambassade, qui demandent la résolution du meurtre de Huseynov, la libération des quatre journalistes et la fin du règne de répression d'Aliyev, qui persiste depuis le meurtre de Huseynov. Ceux qui sont en Azerbaïdjan vont se rassembler ce jour-là sur la tombe de Huseynov, à Bakou.

L'IRFS demande en outre que vous preniez des instantanés de votre action - prenez une photo et envoyez-la par courriel à l'IRFS, qui l'affichera sur son site web.

Huseynov, qui était rédacteur en chef au magazine « Monitor », un hebdomadaire d'opposition connu pour ses articles percutants, a été abattu devant chez lui le 2 mars 2005. L'un des journalistes actuellement en prison, Eynulla Fatullayev, a quant à lui été visé peu après avoir publié un reportage qui alléguait une opération officielle de camouflage du meurtre de Huseynov.

Les matériaux seront disponibles à compter du vendredi 11 juillet sur le site web de l'IRFS à : http://www.irfs.az/index.php?lang=eng

Pour participer, communiquer avec l'IRFS à : irfs.az (@) gmail.com

(9 juillet 2008)

Dernier Tweet :

Africa Check tracks progress on 10 key promises made during their campaign, by governments in Nigeria, South Africa… https://t.co/mKOYsTqlgN